La grande tromperie d’Exxon sur le dérèglement climatique risque de lui coûter cher : « On va les envoyer devant les tribunaux »

La semaine dernière, un ensemble de vieux documents internes à Exxon ont refait surface. On y apprenait que, dès la fin des années 1970, le géant pétrolier savait tout pour le dérèglement climatique… et qu’il a tout fait pour que ça ne se sache pas.

Pourquoi est-ce important ?

Les géants pétroliers se sont enrichis pendant des décennies, participant activement au dérèglement climatique. À une époque où tout le monde n'a plus que les mots "transition énergétique" à la bouche, se pourrait-il que ces mastodontes tombent de leur piédestal ?

Dans l’actu : ces révélations galvanisent les ennemis d’Exxon.

  • Plusieurs États américains poursuivaient déjà la compagnie pétrolière pour ses mensonges au sujet du réchauffement climatique.
  • Ces documents vont renforcer leur dossier.

Les détails

  • Les révélations du Guardian sont du pain béni pour ceux qui poursuivent Exxon devant les tribunaux américains.
  • En tout, plus d’une douzaine d’États et de municipalités avaient déjà intenté des poursuites contre Exxon – et d’autres grands acteurs du milieu pétrolier – pour crime climatique, fraude, publicité mensongère ou encore désinformation, rapporte ce vendredi le quotidien britannique.
  • C’est notamment le cas au New Jersey et dans le Minnesota :
    • « Les conclusions de l’étude élargissent le dossier public solide de la tromperie de l’industrie des combustibles fossiles concernant la contribution de leurs produits au changement climatique, et sont cohérentes avec ce que nous avons allégué dans notre procès. Cette étude ne fait que renforcer notre détermination à les tenir responsables devant les tribunaux », a déclaré Matthew Platkin, procureur général du New Jersey, au Guardian.
    • Ces documents « confirment la nécessité de tenir les accusés responsables de leur tromperie », a commenté la porte-parole du procureur général du Minnesota, Keith Ellison.

Guterres attaque, Exxon se défend

Les déclarations fortes de Guterres

  • On notera que cette affaire a fait sortir le secrétaire général de l’ONU de ses gonds cette semaine à Davos. Lui aussi estime qu’Exxon et les autres compagnies pétrolières doivent répondre de leurs actes devant les tribunaux.
  • « Certains producteurs d’énergies fossiles étaient parfaitement conscients dans les années 1970 que leur produit phare allait faire brûler la planète. Mais comme l’industrie du tabac, ils ont fait peu de cas de leur propre science. Certains géants pétroliers ont colporté le grand mensonge », a dénoncé Antonio Guterres lors d’un discours tenu lors du Forum économique mondial.
  • « Les responsables doivent être poursuivis » comme les cigarettiers l’ont été, a-t-il ajouté.

Que dit Exxon ?

  • Si les révélations de la semaine dernière ont fait grand bruit, elles ne sont pas les premières du genre. Ces dernières années, d’autres documents avaient déjà mis au jour le fait qu’Exxon était conscient de l’impact néfaste de ses activités et qu’elle avait menti pour protéger son business.
  • Si le géant pétrolier reconnaît aujourd’hui que le dérèglement climatique est réel et s’il prétend soutenir les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat, il continue d’assurer qu’il n’en était pas conscient auparavant… et qu’il n’a donc grugé personne.
    • « Cette question a été soulevée à plusieurs reprises ces dernières années et dans chaque cas, notre réponse est la même : ceux qui parlent de la façon dont ‘Exxon savait’ se trompent dans leurs conclusions », a commenté un porte-parole de l’entreprise suite aux révélations du Guardian.
  • Ce sera devant les tribunaux qu’il faudra le prouver.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20