Encore une nuit cauchemardesque pour les cryptos: quelles en sont les causes ?

Le nouveau coup porté aux cryptos par la Chine continue à avoir des effets désastreux. Le Bitcoin et Ethereum, les deux cryptomonnaies les plus importantes sont tombées respectivement à 27.450 dollars et 1.632 dollars, soit une chute sur 7 jours de 20 et 27%.

C’est bien simple, la nouvelle répression chinoise a fait perdre au marché des cryptos quelque 300 milliards de dollars depuis vendredi. Pour rappel, les autorités de la province du Sichuan ont ordonné aux mineurs de fermer leurs opérations. Le Sichuan était l’un des plus grands centres miniers du bitcoins en Chine. Un nouveau coup dur après la fermeture d’autres sites dans d’autres régions, par exemple en Mongolie intérieure.

Ce lundi, la Banque populaire de Chine exhortait les institutions financières de ne pas fournir de services liés aux activités des cryptomonnaies. Elle a également mis en garde Ant Group et sa filiale Alibaba. La Chine aime le contrôle. Or une classe moyenne qui s’enrichit soudainement avec des monnaies virtuelles totalement hors de contrôle, c’est tout simplement impensable pour l’Empire du Milieu. Les banques sont aussi visées et priées de mener la vie dure aux cryptos et de ne fournir aucun service qui y serait lié.

Coinmarketcap.

Rien de neuf

Ce ne sont pourtant pas de nouvelles règles. La Chine interdit les échanges locaux des cryptomonnaires depuis 2017, forçant à déplacer les actifs à l’étranger. Ce qui n’a pas empêché les traders chinois de se ruer sur les cryptos.

Mais pour pouvoir acheter et vendre des cryptomonnaies en yuans, les Chinois doivent passer par une plateforme ou un service de paiement tel que Alipay. Les appels de la Banque populaire de Chine pourraient mettre des bâtons dans les roues de cette pratique.

Depuis 7 jours, c’est le XPR qui fait la plus grosse chute avec – 30%. Il n’est dépassé dans ce classement que par le Dogecoin qui a trébuché de 39% mais pour des raisons sans doute différentes.

Un bon moment pour investir ?

C’est l’avis du conseiller financier Ric Edelman, fondateur d’Edelman Financial Engines et du RIA Digital Assets Council, et auteur de plusieurs livres à succès sur la personal finance. Pour lui, c’est le moment d’investir, particulièrement dans le Bitcoin, a-t-il expliqué dans une interview accordée à Yahoo Finance.

En outre, il salue la nouvelle classe d’actifs que sont les cryptos, « une véritable nouveauté en 150 ans », offrant « d’énormes opportunités d’investissements ».

« Il est important de reconnaître qu’il s’agit d’une classe d’actifs complètement nouvelle et différente qui n’a rien en commun avec tout ce que nous connaissons. : actions, obligations, immobilier, pétrole, or, matières premières. » Pour l’investisseur, les monnaies numériques sont un complément idéal pour disposer d’un portefeuille diversifié.

Edelman reconnait toutefois la volatilité et l’imprévisibilité du Bitcoin, mais il y voit suffisamment de potentiel même à hauteur de 1 ou 2% dans un portefeuille d’actifs.

Pour aller plus loin:

Plus
My following

Analyse boursière: KBC relève l'objectif de cours pour Resilux après l'offre de rachat

26/11/2021 09:09

(ABM FN) KBC Securities a augmenté l'objectif de cours pour Resilux de 220 à 235 euros vendredi, ce qui correspond à l'offre de rachat de Quva.

Quva a déjà conclu un accord avec l'actionnaire de référence, la famille De Cuyper, concernant la participation de 57,5 pour cent pour 235 euros par action. Quva versera également cette somme pour la participation restante de 42,5 pour cent. Après la réalisation des transactions, Quva retirera Resilux de la bourse.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20