En visuel : voici les pays qui ont promis d’accueillir les réfugiés afghans

Dans une déclaration commune publiée par le ministère des Affaires étrangères américain, près de 100 gouvernements se sont engagés à faciliter la libre circulation des Afghans qui ont coopéré ou qui sont considérés comme étant en danger. Le site de données Statista les a marqués sur la carte du monde.

Pourquoi est-ce important ?

La prise du pouvoir par les talibans en Afghanistan signifie que de nombreux Afghans sont soudainement relégués au statut de dissident ou de collaborateur. Il s'agit, par exemple, d'interprètes ayant travaillé pour l'armée américaine ou de soldats de l'armée afghane financée par les États-Unis. Ces personnes craignent à juste titre pour leur vie et voudront fuir.

Selon la déclaration, les pays « ont reçu des talibans l’assurance que tous les ressortissants étrangers et tous les citoyens afghans titulaires d’un permis de voyage délivré par les pays en question seront autorisés à se rendre en toute sécurité et en bon ordre aux points de départ et à l’extérieur du pays ».

Voici les pays qui ont signé la déclaration :

Source: Statista

Absents notables

La Chine et la Russie, qui ont déclaré vouloir travailler ensemble pour aider les talibans à reconstruire le pays, sont les grands absents de la carte du monde.

En outre, il reste à voir si ces personnes pourront effectivement quitter l’Afghanistan dans la pratique.

Par exemple, Michael P. Mulroy, ancien secrétaire adjoint américain à la défense pour le Moyen-Orient, a été cité par le New York Times comme ayant déclaré : « La plupart des hommes que nous suivons actuellement sont terrifiés à l’idée de passer par les points de contrôle des talibans ».

« Donc, si nous ne sommes pas là, si le monde entier n’est pas concentré sur les talibans, je n’ai aucune inclination à ce qu’ils fassent autre chose que probablement poursuivre, et dans de nombreux cas exécuter, des personnes qui ont travaillé très étroitement avec les États-Unis. »

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés