« D’un réseau social à un métavers » : la nouvelle ambition de Mark Zuckerberg pour Facebook

Mark Zuckerberg a annoncé aux employés de Facebook que le réseau social allait se lancer dans une nouvelle mission ambitieuse, à la frontière entre la réalité et le virtuel : la création d’un métavers.

« On peut considérer le métavers comme un internet incarné interconnecté », explique le CEO de Facebook, « où l’on ne se contente pas de regarder le contenu, on y est. Et vous vous sentez présent avec d’autres personnes comme si vous étiez dans d’autres lieux, vivant des expériences différentes que vous ne pourriez pas nécessairement faire sur une application ou une page web en 2D, comme la danse, par exemple, ou différents types de fitness. »

Zuckerberg dit, avec cette nouvelle technologie, vouloir « aider les gens à créer et à ressentir un sentiment de présence beaucoup plus fort auprès des personnes qu’ils aiment, de celles avec qui ils travaillent et des endroits où ils veulent être. »

Des métavers déjà utilisés

Au début du mois, le New York Times a étudié comment des entreprises et des produits tels que Fortnite, Roblox et même Animal Crossing avaient de plus en plus d’éléments de type métavers. Le PDG d’Epic Games, Tim Sweeney, discute également depuis de nombreux mois de son désir de contribuer à un métavers.

Un porte-parole de Facebook a déclaré à Insider que Zuckerberg ne pensait pas que le métavers était quelque chose qu’une entreprise pouvait construire ou gouverner seule. Il s’agit plutôt d’un mouvement collaboratif qui doit tenir compte des communautés de développeurs et de créateurs pour réussir, ont-ils ajouté.

Controverses

Bien que le but de Mark Zuckerberg semble noble, son timing, lui, est beaucoup moins judicieux. Un ensemble de projets de loi est en cours d’examen au Congrès, visant à réguler, voire limiter, l’entreprise dans ses activités et services. En outre, un métavers soulèverait des questions, à la fois familières et encore inconnues, sur la manière dont l’espace virtuel est gouverné et modéré. Si la version bidimensionnelle s’avère déjà être un défi, la version 3D pourrait s’avérer beaucoup plus difficile à appréhender.

Dans une longue interview accordée à The Verge, Mark Zuckerberg discute de son idée visionnaire, des questions non-élucidées de gouvernance de la sphère virtuelle, ainsi que des récentes altercations avec le président Biden.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés