De Block: ‘Nous sommes sûrs de pouvoir traiter tous les patients’

EPA-EFE/OLIVIER HOSLET

La ministre de la Santé Maggie De Block s’est montrée plutôt optimiste ce lundi matin sur les ondes de Bel RTL, malgré le nombre d’hospitalisations liées au coronavirus qui ne cesse d’augmenter.

Peu avant le point presse quotidien du centre national de crise et du SPF Santé Publique sur l’épidémie de coronavirus, qui a fait état ce lundi d’un total de 11.899 cas testés positifs en Belgique et de 513 décès, Maggie De Block a déclaré ce matin sur Bel RTL: ‘Nous sommes sûrs que nous pourrons traiter tous les patients’.

Dans des propos repris par le site internet de La Libre, elle également dit espérer ‘que la situation dans les hôpitaux s’améliorera dans les semaines à venir’.

La ministre estime qu’environ 80% de la population suit les consignes de confinement, mais qu’il devrait être possible de faire encore mieux.

Maggie De Block a par contre regretté le fait que ‘les jeunes aux soins intensifs actuellement sont ceux qui se moquaient des mesures que nous avons prises face au coronavirus’.

Deux sujets qui fâchent

La ministre de la Santé est également revenue sur un sujet chaud de ces dernières semaines, à savoir la pénurie de masques respiratoires. ‘La semaine passée, on a distribué 20 millions de masques dont un million de FFP2, mais c’est vrai qu’il y a une demande grandissante et on est toujours à la recherche de plus de masques’, s’est-elle expliquée.

Enfin, Maggie De Block en a également profité pour justifier ses premiers commentaires sur le covid-19, qui faisaient passer le virus pour une simple grippe. ‘On a toujours suivi les scientifiques et tous nous disent qu’on a vraiment pensé que ce n’était qu’une grippe. Mais maintenant on se rend compte que c’est beaucoup plus contagieux’, a-t-elle reconnu.