Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 03 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Coronavirus: le secteur aérien connait sa première baisse des demandes depuis 2009

Logo Business AM
Économie

21/02/2020 | Kathy De Schrijver | 3 min de lecture

La plupart des compagnies aériennes ont annulé ou diminué le nombre de vols vers la Chine, ce qui impact fortement le secteur aérien mondial. (Isopix)

Selon l’IATA, les compagnies aériennes pourraient perdre plus de 29 milliards de dollars suite à la crise du Coronavirus.

L’épidémie de Coronavirus touche de plein fouet le secteur aérien. Pour éviter la propagation, de dizaines de compagnies ont annulé ou réduit leurs vols vers la Chine, épicentre de la maladie. De nombreuses entreprises ont repoussé leur voyage d’affaire en Chine. Et plus de 780 millions de personnes sont soumises à des restrictions de voyage par le gouvernement chinois.

Le secteur de l’aviation espérait pour cette année une croissance de 4,1 % des demandes. Mais la situation les a poussé à revoir leur estimation. Et pour la première fois depuis la crise financière de 2008-2009, la demande pourrait baisser. Actuellement, cette diminution est estimée à 0,6 %, mais si le virus se propage, les pertes pourraient être plus importantes.

Et c’est sur les compagnies aériennes que va se répercuter la baisse de fréquentation. L’autorité international du transport aérien (IATA) a averti ce jeudi que le Coronavirus pourrait coûter plus de 29 milliards de dollars. Les entreprises asiatiques seront les premières touchées. Les compagnies européennes ne sont cependant pas à l’abri. Air France-KLM a annoncé jeudi que la diminution de ses revenus pourrait se chiffrer à hauteur de 216 millions de dollars entre février et avril.

Le virus est contenu

Aujourd’hui, le virus reste principalement contenu en Chine, même s’il y fait des ravages. Le gouvernement chinois a annoncé la mort de plus de 2.200 personnes depuis le début de l’épidémie. En outre, près de 75.500 cas ont été déclarés positifs. Si tous les pays tentent de faire leur maximum pour éviter la propagation, cela ne semble pas toujours suffire. La Corée du Sud vient d’annoncer 52 nouveaux cas, ce qui fait grimper le nombre total d’infectés dans le pays à 156. C’est le nombre le plus élevé de cas répertoriés hors Chine continentale. Ensuite, on retrouve le Japon avec 97 cas et Singapour avec 85 cas.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks