Coronavirus: la Chine va construire une usine de masques… en six jours

The Yomiuri Shimbun via AP Images

Pékin va mettre en place une nouvelle fabrique de masques respiratoires pour répondre à la demande croissante suite à l’épidémie de Covid-19, a déclaré ce lundi l’agence de presse officielle Xinhua.

Après l’hôpital de Wuhan construit en dix jours à peine, la Chine s’attaque maintenant à la production de masques pour se protéger du coronavirus. La nouvelle usine sera aussi bâtie en un temps record: six jours à peine.

Elle pourra produire pas moins de 250.000 masques par jour et sera transformée en bâtiment industriel par China Construction First Group. Les travaux ont commencé ce lundi et devraient ainsi s’achever samedi, annonce l’agence Reuters.

Des commandes 10 fois supérieures au niveau habituel

Ce rythme effréné reflète l’urgence de la situation et rappelle les mesures prises dans l’épicentre de l’épidémie, à Wuhan, où des hôpitaux ont été construits à partir de rien en quelques jours seulement.

Les producteurs de masques et autres équipements de protection sont en rupture de stock dans le monde entier face à l’épidémie croissante de coronavirus, qui a déjà tué plus de 1.700 personnes en Chine. Le fabricant de masques chinois qui fournit 30% du marché intérieur, CMmask, déclarait ainsi le mois dernier que les commandes quotidiennes de 5 millions de masques étaient plus de 10 fois supérieures au niveau habituel.

Rappelons néanmoins que tous les masques n’empêchent pas la propagation du coronavirus, et rares sont ceux protégeant les personnes non infectées. Les masques ordinaires ne fonctionnent que dans un sens, évitant seulement aux contaminés de propager le virus en toussant. Ils ne filtrent pas l’air que nous respirons, rendant donc une contamination possible.

Lire aussi: