Marchés:
Chargement en cours…

LUNDI 30 NOV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Comment fonctionne concrètement la nouvelle politique de testing pour vous?

Logo Business AM
Crise du coronavirus

20/10/2020 | Kathy De Schrijver | 7 min de lecture

Shutterstock

La Belgique a de nouveau changé sa politique de testing. Après plusieurs mois de tests en masse, les personnes dites ‘asymptomatiques’ ne devront plus se faire tester. Les personnes revenant de zone rouge ou qui ont eu un contact à risque devront seulement se mettre en quarantaine. Cette décision provoque l’incompréhension dans la population. Comment savoir si on est asymptomatique ?

La Belgique réalise en moyenne 50.000 tests par jour, avec des pics jusqu’à 70.000. Problème : les laboratoires ne suivent pas. Ils n’arrivent plus à analyser tous les échantillons reçus rapidement. Les résultats arrivent donc de plus en plus en retard. Un véritable embouteillage s’est créé.

Les ministres de la Santé ont donc discuté hier d’une nouvelle politique de testing. Ils ont décidé que les personnes asymptomatiques, qui avaient un doute sur une possible contamination, ne devaient plus se faire tester. Que veulent dire les ministres concrètement ?

Les personnes qui auparavant pouvaient se faire tester sur simple suspicion de contamination ne pourront plus demander de tests. Cela reprend deux types de personnes:

  • Celles qui ont été prévenues d’un contact à risque, c’est-à-dire qu’elles ont été proches pendant un certain laps de temps d’une personne positive.
  • Celles qui reviennent de zone rouge.

Il leur sera seulement demandé d’observer une quarantaine de 10 jours.

Cette politique de testing restera en place jusqu’au 15 novembre minimum.

Pourquoi les autorités n’ont rien fait pour prévoir cela ?

Il faut bien se rendre compte que le problème ne se situe pas au niveau des commandes de tests. La Belgique est tout de même passée de moins de 10.000 tests par jours en mars et début avril, à 50.000 tests aujourd’hui.

C’est vrai qu’actuellement il y a des problèmes de livraisons, mais ce sont les entreprises qui ne suivent plus le rythme des tests. Les centres d’analyse manquent de réactifs et doivent donc se résigner à fermer, comme au sein du groupe Jolimont dans le Hainaut et le Brabant Wallon. Toutefois, les autorités ont assuré que c’était provisoir.

Ce qui manque à notre pays, c’est aussi du personnel. Des laborantins et laborantines, des infirmiers et des infirmières, du personnel tout simplement… Mais trouver des personnes sans emploi avec une formation suffisante n’est pas aussi facile à dire qu’à faire. L’infirmier, c’est un métier en pénurie, tout comme celui de technicien.ne de laboratoire.

En outre, les machines qui aident à analyser les prélèvements ont été commandées assez tard et arriveront donc avec du retard. Elles ne devraient pas arriver avant deux semaines. Les autorités ont donc été obligées de s’adapter à la situation, même si cela signifie changer une énième fois les protocoles.

Que faire si…

… J’ai des symptômes?

La procédure n’a pas changé.

  • Isolez-vous
  • Contactez votre médecin par téléphone
  • Si vos symptômes sont proches de ceux du coronavirus ou si le médecin ne sait pas si c’est une grippe, un rhume ou le Covid-19, il vous sera demandé d’aller vous faire tester.
  • Prenez rendez-vous dans le centre de tests proches de chez vous.
  • Faites-vous tester.
  • Rester en quarantaine jusqu’à vos résultats ou jusqu’à une semaine après votre test.

 … J’ai un doute, mais pas de symptômes ?

Si vous avez eu un contact avec une personne testée positive au covid-19 ou si vous revenez d’une zone rouge à l’étranger, vous êtes considéré comme ayant possiblement été infecté. Vous devez donc vous mettre en quarantaine pendant 10 jours. C’est le temps nécessaire pour ne plus être contagieux. Mais vous ne pouvez plus vous faire tester pour vérifier si vous êtes malades ou non.

Actuellement, avec le télétravail qui est obligatoire, une partie de la population travaille depuis chez elle. Il est donc possible de se mettre en quarantaine en continuant à travailler. Pour ceux qui vont à l’école ou qui n’ont pas le choix de se rendre sur leur lieu de travail, un certificat peut être demandé à la médecine scolaire ou du travail.

Comment savoir si je suis asymptomatique sans me faire tester ?

Asymptomatique est le grand mot à la mode. Tout le monde l’utilise à tout va: politicien, média et même parfois médecins et porte-paroles. Asymptomatique signifie que vous êtes malade, mais que vous n’avez pas de symptômes, ce qui est tout à fait possible avec le covid-19. Sans test, il est donc impossible de savoir si vous êtes infecté ou non.

Avec le changement de politique de testing, il y a donc eu un problème de communication. Il ne fallait pas dire ‘si vous êtes asymptomatiques, n’allez pas vous faire tester’, mais ‘si vous avez un doute sur une possible contamination, mais que vous n’avez pas de symptômes, n’allez pas vous faire tester’.

Mais bon, c’est beaucoup plus long dans la formulation. Le raccourci était facile, mais a causé pas mal d’incompréhension.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    62.235.120
  • Nombre
    de décès
    1.452.317
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    574.448
  • Nombre
    de décès
    16.461
Logo Business AM

Business AM | Stocks