Ce scénario qui devrait propulser le bitcoin à un nouveau prix record commence à faiblir

C’est un fait: aucune nouvelle société cotée en bourse n’a ajouté du bitcoin à son bilan cette année.

L’entrepreneur américain Michael J. Saylor a un plan d’investissement limpide avec son fonds MicroStrategy : Buying and Tracking Bitcoin . « En adoptant Bitcoin comme notre principale réserve de trésorerie, nous nous sommes différenciés des concurrents conventionnels et avons renforcé notre marque », estime généralement Saylor.

Saylor espère pouvoir convaincre d’autres entreprises d’ajouter également à leurs bilans la plus importante cryptomonnaie au monde. L’idée veut que le comportement d’achat massif des entreprises augmenterait le prix et l’adoption du bitcoin, diminuerait l’offre sur le marché, ce qui devrait ainsi limiter la volatilité.

Pour cette raison, Saylor a organisé un grand séminaire pour entreprises en 2021 pour leur apprendre comment absorber et stocker au mieux les bitcoins. Au moins 1400 sociétés ont participé à l’événement. En février, Saylor a organisé un deuxième séminaire pour les entreprises. Le PDG de Block et fervent défenseur de Bitcoin Jack Dorsey était également présent cette fois pour convaincre les entreprises d’acheter du BTC.

Pourquoi les sociétés cotées en bourse n’achètent-elles pas de bitcoin ?

Cependant, le plan des adeptes de Bitcoin ne se déroule pas du tout comme espéré. Selon les données de CoinGecko, peu d’entreprises ont jeté leur dévolu sur la cryptomonnaie ces derniers mois.

En plus du fonds MicroStrategy de Saylor, la société de paiement Block de Dorsey détient Bitcoin, ainsi que certains développeurs de jeux vidéo qui nourrissent des ambitions pour le web 3. La plus grande entreprise qui n’a rien à voir avec les plateformes de paiement ou la crypto et qui possède réellement du bitcoin reste le constructeur de voitures électriques Tesla.

Comment est-ce possible? Il semblerait extrêmement difficile pour les sociétés cotées en bourse de posséder du bitcoin. Ce serait tout simplement un cauchemar comptable. Le fait que le cadre juridique des cryptomonnaies ne soit pas encore complètement développé constitue également une préoccupation pour beaucoup. La théorie selon laquelle le prix de bitcoin atteindra un nouveau record en raison de l’adoption massive des entreprises est donc actuellement en train de vaciller.

Une vague d’achats sans entrain ?

Certaines entreprises font encore tout leur possible afin de susciter l’enthousiasme envers l’actif numérique.

La Luna Foundation Guard (LFG), une organisation des développeurs derrière la blockchain Terra et sa cryptomonnaie LUNA, a lancé une vague d’achat vertigineuse de bitcoins ces dernières semaines. Le fondateur de Terra, Do Kwon, a annoncé qu’il souhaitait investir 10 milliards de dollars dans Bitcoin pour soutenir la valeur de son stablecoin (un jeton digital qui vise à imiter étroitement le prix de la monnaie fiduciaire).

LFG a déjà acheté pour au moins 1,7 milliard de dollars de BTC. En conséquence, LFG aurait la deuxième plus grande réserve de bitcoins dans le monde des affaires, après les 3,9 milliards de dollars détenus par MicroStrategy.

Mais le marché de la crypto ne s’est pas emballé pour autant. La corrélation entre les achats haussiers de LFG, qui réduisent l’offre de bitcoin sur les marchés et devrait faire grimper le prix, et le prix du bitcoin est proche de zéro. Le prix du bitcoin a chuté de plus de 7% au cours de la semaine dernière et les pertes semblent parties pour durer un certain temps.

Le sentiment de prestige fait défaut

Les données de Cryptoquant montrent qu’il y a toujours beaucoup d’intérêt parmi les institutions financières pour acheter du bitcoin. «Mais les fonds spéculatifs, les family offices et les particuliers fortunés ne sont pas des sociétés cotées en bourse. Ils opèrent sur une thèse d’investissement différente de celle que Saylor a en tête pour les grandes entreprises », note le site spécialisé CoinDesk.

Tant qu’aucune nouvelle entreprise du classement Fortune 500 des plus grandes entreprise cotées n’investit dans l’actif numérique originel, il n’y aura aucun sentiment de prestige dans l’achat de Bitcoin. A l’heure actuelle, la corrélation entre le cours du bitcoin et celui des entreprises tech de Wall Street reste également très élevée , ce qui ne joue pas directement en faveur de la cryptomonnaie.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20