Apple supprime des applications du Coran et de la Bible en Chine à la demande des autorités

Apple a supprimé les applications Quran Majeed et Bible App by Olive Tree de leur App Store en Chine, rapportent la BBC et Business Insider. La première a plus de 5 millions de téléchargements sur Google Play Store tandis que la seconde en a un peu plus d’1 million.

Apple a indiqué à la BBC que les autorités chinoises avaient déclaré que les applications violaient les lois sur l’hébergement de textes religieux illégaux.

La Chine reconnaît officiellement l’islam comme religion, mais en même temps, elle a été accusée de violations des droits humains et même de génocide contre les Ouïghours, le groupe ethnique majoritairement musulman de la province occidentale du Xinjiang.

« Bureau de la censure de Pékin »

La suppression de l’application sur le Coran a été remarquée par le site Web Apple Censorship, qui supervise l’App Store dans le monde entier.

« Pour le moment, Apple est en train de devenir le bureau de censure de Pékin. Ils doivent faire ce qu’il faut et ensuite faire face à la réponse du gouvernement chinois », a expliqué Benjamin Ismail, directeur du projet Apple Censorship, à la BBC.

Le développeur de l’application Quran Majeed a confirmé à Business Insider que l’application avait été supprimée de l’App Store chinois et a déclaré qu’Apple avait demandé à l’entreprise de contacter la Cyberspace Administration of China (CAC).

« Selon Apple, notre application a été supprimée de l’App Store chinois car elle contient du matériel illégal en Chine, tel que déterminé par la CAC, ce qui n’est pas conforme aux directives d’examen de l’App Store », a déclaré Hasan Shafiq Ahmed, de Pakistan Data Management Services.

« Nous essayons d’entrer en contact avec la CAC et les autorités chinoises compétentes pour résoudre ce problème car nous avons eu près d’un million d’utilisateurs de notre application en Chine qui ont été touchés », a-t-il ajouté.

152 applications supprimées

Une autre application religieuse populaire, Bible app by Olive Tree, a également été mise hors ligne en Chine cette semaine. La société à l’origine de l’application a déclaré à la BBC qu’elle avait elle-même supprimé l’application.

« Olive Tree Bible Software a été informé lors du processus d’examen de l’App Store que nous étions tenus de fournir une licence certifiant que nous avions l’autorisation de distribuer une application contenant du contenu de livre ou de magazine en Chine continentale », a déclaré un porte-parole.

Ces dernières années, Apple a supprimé plusieurs milliers d’applications de l’App Store chinois, notamment des applications politiques, gays, bisexuelles, lesbiennes et transgenres. Au premier semestre 2020, Apple a déclaré avoir supprimé un total de 152 applications de sa boutique d’applications chinoise.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20