Votre voiture roulera bientôt avec des pneus durables fabriqués à partir de pissenlits

Le fabricant Continental a dévoilé un nouveau type de pneu écologique fabriqué à partir de plus de 50% de matériaux durables ou recyclés.

C’est à l’occasion du salon IAA Mobility qui s’est tenu à Munich, en Allemagne, que l’équipementier automobile allemand Continental a présenté son nouveau prototype de pneu durable. Encore à l’état de concept, le Conti GreenConcept est constitué à plus de 50% de matières premières renouvelables ou recyclées. Une excellente nouvelle pour l’environnement était donnée que les pneus usagés représentent encore aujourd’hui une importante source de pollution. En effet, en plus de ne pas être biodégradables, les pneus contiennent de nombreux composés chimiques. Une alternative plus verte permettrait donc de réduire la pollution du secteur des pneumatiques.

Le prototype imaginé par Continental contient plusieurs biomatériaux, dont un caoutchouc naturel issu des pissenlits, mais aussi du silicate extrait de l’écorce du riz, d’huiles et de résines végétales. Le pneu contient également 17% de matériaux recyclés provenant de bouteilles d’eau, de l’acier, de noir de carbone et d’autres pneus usés.

Écologique et moins énergivore

En plus d’être plus écologique, le Conti GreenConcept est également plus léger. Il ne pèse que 7,5 kg, soit 40% de moins qu’un pneu conventionnel. « Cette réduction de poids a été rendue possible par un dessin de bande de roulement optimisé, un flanc spécial et une nouvelle conception de carcasse avec un noyau optimisé en termes de poids. Dans l’ensemble, les choix de conception effectués conduisent à une consommation de ressources nettement inférieure et à une conduite plus durable », indique l’équipementier sur son site.

De plus, le prototype présente une résistance au roulement d’environ 25% inférieure à celle des pneus de classe A, à savoir la meilleure note pour un pneu selon l’UE. « Une faible résistance au roulement signifie une consommation d’énergie réduite, conduisant ainsi à une amélioration mesurable en termes d’impact environnemental », poursuit-il. Avec ce type de pneu, les voitures à moteur thermique pourront réduire leurs émissions polluantes. Quant aux véhicules électriques, ils pourront gagner jusqu’à 6% d’autonomie grâce à ces pneus.

Le Conti GreenConcept pourrait se retrouver sur les véhicules d’ici quelques années seulement. L’équipementier a en effet pour ambition de devenir « l’entreprise de pneus la plus progressiste en matière de responsabilité écologique et sociale d’ici 2030 ». Il vise également l’horizon 2050 pour fabriquer des pneus utilisant à 100% des matériaux produits de manière durable.

Continental n’est pas le seul fabricant de pneus à vouloir révolutionner son produit pour le rendre plus vert et dans l’ère du temps. D’autres équipementiers tels que Michelin ou Pirelli cherchent à rendre leurs pneus plus écologiques et durables, voire plus connectés. D’ici quelques années, les pneus qui équiperont nos voitures pourraient être bien différents de ceux d’aujourd’hui.

À lire également:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20