Le Koweït se débarrasse enfin du plus grand « cimetière de pneus au monde »

Le Koweït a fait déplacer quelque 40 millions de pneus en vue de leur recyclage ou de leur destruction. Selon les autorités, il s’agissait du plus grand cimetière de pneus au monde. L’espace laissé devrait permettre au pays d’ériger une nouvelle ville.

Des chiffres fous: voilà 17 ans que 40 millions de pneus s’accumulent sur une surface de 2 millions de mètres carrés, à 35 km à l’ouest de la ville de Koweït. Depuis des mois, 44.000 trajets de camions ont été nécessaires pour nettoyer les lieux.

« Aujourd’hui, le site est propre », a assuré à l’AFP le ministre du Pétrole Mohammed Al-Fares. Le voyage a amené ces pneus sur un site provisoire situé à Al-Sami, dans l’ouest du pays. Là, ils seront découpés ou recyclés pour le marché local. Les autorités assurent que les normes internationales seront respectées.

Sur l’ancien site, les autorités ont prévu d’ériger une nouvelle ville, baptisée Saad Al-Abdallah, en référence au nom d’un ancien émir du Koweït, en plein milieu du désert. Cette décharge a de nombreuses fois été dénoncée par les groupes environnementaux, des incendies s’y produisant régulièrement, dont deux de très grande ampleur, en 2012 et 2020. Le dernier en date a eu lieu il y a à peine 4 semaines et a fait la une de l’actualité.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés