Les 3 enseignements prodigués par Warren Buffett à l’issue de l’assemblée générale de Berkshire

L’assemblée générale des actionnaires du conglomérat de Berkshire est toujours l’occasion pour Warren Buffett de sortir des phrases lapidaires qui feront les gros titres des médias économiques. Mais pour les investisseurs, c’est l’occasion d’entendre l’un ou l’autre conseil pour miser sur les bonnes actions.

L’assemblée générale des actionnaires de Berkshire Hathaway s’est tenue ce samedi, et elle est souvent vue comme une grande messe pour les investisseurs. D’un côté, les adversaires de Warren Buffett, PDG du conglomérat, trouvent de quoi nourrir leurs critiques (notamment les enthousiastes de la cryptomonnaie, élément que Buffett abhorre). D’un autre côté, les admirateurs de l’investisseur vedette trouvent l’occasion d’écouter des conseils pour faire affaire.

Mais quels enseignements peuvent-ils tirer des allocutions de Buffett, cette année? Yahoo Finance analyse « la sagesse en matière d’investissement qu’il a transmise à la foule » : « rien de nouveau en soi, mais plutôt d’excellents rappels au lendemain de la chute de 900 points du Dow Jones Industrial et de celle de 4% du Nasdaq Composite. » Trois points notamment sont à retenir.

  • Faire des recherches

Warren Buffett, en mars, avait fait grand bruit en augmentant la participation de Berkshire dans Occidental Petroleum à 14%. A l’assemblée générale des actionnaires, il a explicité son choix, et surtout l’analyse qui l’a porté à décider cet achat. Il a constaté que 60% des principaux actionnaires de la compagnie pétrolière étaient des investisseurs passifs. Si le cours de l’action venait à être bouleversé, ils ne seraient que très peu susceptibles d’en profiter, en déduisait-il. Lorsque le bouleversement est arrivé, il en a profité pour mettre la main sur toutes les actions disponibles, hors celles appartenant à ces 60%. Cette analyse de Buffett montre qu’il faut faire des recherches approfondies, pour trouver le petit élément déterminant, avant d’investir.

  • Acheter lorsque les actions sont en baisse

Les actions en baisse, pour certains investisseurs, c’est des mauvaises nouvelles. Ils vont alors avoir peur, et soit participer à la vente, soit ne rien faire et attendre des jours meilleurs. Buffett, de son côté, adore investir dans ce cas de figure : c’est pour lui l’occasion de mettre la main sur une bonne affaire. A une assemblée générale précédente, il avait expliqué qu’il avait acheté ses premières actions juste après l’attaque de Pearl Harbour, lors de la Seconde Guerre mondiale.

  • Bien comprendre les entreprises

Le troisième élément décelé dans les allocutions de Buffett est qu’il faut bien connaître l’entreprise dans laquelle on veut investir. Voici notamment une raison pour laquelle Buffett ne veut pas entendre parler du Bitcoin. Les investissements de Buffett reflètent sa vision du monde : un monde traditionnel. C’est pour cela qu’il investit, entre autres mais surtout, dans des choses plus « classiques » (par opposition à la volonté de disruption de Cathie Wood) comme le rail, ou encore le pétrole et les imprimantes comme en début d’année : il comprend ces entreprises et leur domaine. Le message qu’il transmet est donc d’éviter des investissements dans des entreprises dont on ne comprend pas l’activité, même si elles peuvent sembler être de bonnes occasions pour acheter.

Si les investisseurs ont pu trouver des conseils et astuces lors de l’assemblée générale, d’autres questions sont tout de même restées en suspens : cette assemblée était-ce la dernière de Buffett à la tête de l’empire Berkshire?


Disclaimer: cet article ne fait pas office de conseil, mais doit se lire à titre d’information. Investir comporte toujours des risques.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20