Voici les 10 villes belges les plus propices à l’entrepreneuriat

Bruxelles (Isopix)

2021 annonce la fin de la crise et le début d’une nouvelle vie. Et quoi de plus enrichissant que d’ouvrir sa propre entreprise et de devenir son propre patron. Mais où est-il le plus intéressant de se lancer dans un tel projet? Voici les 10 villes qui sont les plus propices en Belgique.

Selon les experts, si vous voulez créer votre entreprise, 2021 est la meilleure année pour se lancer. Différentes raisons à cela: les taux d’intérêt bas, qui permettent d’emprunter pour pas cher, mais aussi la relance économique favorable aux investissements et à la consommation.

Vous êtes prêt à vous lancer? Attendez: avez-vous réellement réfléchi au lieu où commencer cette nouvelle aventure. Certaines villes ont plus d’atouts pour les jeunes start-up. La banque Aion a décidé de réaliser un classement des meilleures villes belges pour entreprendre.

Pour cela, les analystes se sont basés sur 7 facteurs.

  • Le coût de la vie ;
  • Le prix des loyers ;
  • Les revenus annuels moyens nets ;
  • Les espaces de bureaux ;
  • La proximité des universités et hautes écoles;
  • Le nombre de start-up ;
  • L’accès au talent.

Les trois premiers critères concernent plus des aspects financiers permettant d’estimer où il sera plus rentable d’installer son entreprise. Les facteurs suivants sont plus pratiques.

Bruxelles, le meilleur choix

Selon Aion Bank, la capitale belge est la meilleure ville pour lancer sa start-up. C’est à Bruxelles qu’on retrouve le plus de bureaux, le plus d’écoles supérieures et le plus de nouvelles entreprises. Bien que les loyers et le coût de la vie soient plus élevés qu’ailleurs, le revenu annuel est également l’un des plus hauts du pays. Bruxelles est la capitale de l’Europe et cela lui amène énormément d’investissements étrangers et de possibilités de s’exporter à l’international.

Liège est classé deuxième grâce à ses loyers extrêmement faibles par rapport aux autres villes du classement: seulement 599 euros. On est bien loin des 997 euros demandés à Hasselt. 6 universités et hautes écoles ont également pris leurs quartiers dans la cité ardente.

Pour finir le podium, on retrouve Gand, avec ses nombreuses start-ups, son important marché de bureaux et son accès aux talents intéressants.

Pour aller plus loin: