Un rapport est formel: jusqu’à 1 million de Belges pourraient être contaminés

AP Photo/Francisco Seco

L’Imperial College of London publie une nouvelle étude sur 11 pays européens dont la Belgique et la France: les mesures auraient permis de sauver entre 160 et 1.500 vies. Le nombre de personnes contaminées oscille entre 140.000 et plus d’un million. Explications.

3,7% de la population belge aurait contracté le covid-19. C’est une moyenne sur une marge d’erreur assez importante: entre 1,3% et 9,7%. Ce qui signifie que 1.067.000 de personnes pourraient être concernées.

Imperial College

C’est ce que démontre un rapport très sérieux de lImperial College of London, rendu public ce lundi.

L’impact des mesures de confinement a aussi été étudié. Il ressort en Belgique que ces mesures auraient permis d’épargner 160 à 1.500 vies ou en moyenne, 560 vies.

Imperial College

Du côté de la France, la moyenne est estimée à 2.500 vies. Dans le même temps, plus de 2 millions de personnes pourraient être contaminées, et jusqu’à près de 5 millions en comptant la marge d’erreur.

Au niveau des 11 pays étudiés, les mesures de confinement auraient permis d’épargner entre 21.000 et 120.000 vies jusqu’au 31 mars. Enfin, les chercheurs observent un ralentissement de l’expansion de la maladie en Europe, comme a pu le constater l’OMS.

L’étude nuance toutefois son constat, de par l’effet retard que peuvent engendrer certaines mesures qui ne seront visibles que dans plusieurs semaines.