Un « nouveau Trump » va-t-il régner sur la Californie ?

Joe Biden s’est dépêché en Californie pour soutenir le gouverneur Gavin Newsom qui fait face à un référendum pour son maintien en place.

Pourquoi est-ce important ?

En Californie, la Constitution donne le droit aux électeurs californiens mécontents d'organiser un référendum en dehors de toute élection pour changer de gouverneur. C'est par ce procédé qu'Arnold Schwarzenegger avait pu conquérir le plus grand État américain, il y a 18 ans. La Californie représente près de 15% du PIB américain. S'il était indépendant, l'État serait la 5e puissance économique du monde.

Sur papier, Gavin Newsom ne risque pas grand-chose. Il faut dire que la Californie est acquise aux démocrates depuis de nombreuses années. Mais la sérénité n’est pas vraiment au rendez-vous. On en veut pour preuve la venue de Joe Biden qui a mouillé la chemise pour le maintien de son gouverneur.

Face à lui, Larry Elder, un ancien animateur radio afro-américain que Biden qualifie de « clone de Trump ». Elder a soutenu Trump durant la campagne, et l’a même qualifié ‘d’envoyé de Dieu ». Mais le candidat républicain au poste de gouverneur de Californie dit ne pas se préoccuper d’une éventuelle bénédiction de l’ancien président: « S’il veut me donner son soutien, très bien. S’il ne veut pas, c’est très bien aussi. Je ne lui ai pas demandé. Je ne l’ai pas demandé », a-t-il déclaré à CNN.

Credit: Francine Orr/Los Angeles Times/Shutterstock/Isopix

Sans citer son nom, Joe Biden a eu des mots très durs contre Elder lors d’une soirée de soutien à Newsom ce lundi. Il s’en méfie : « Ce n’est pas une blague. Un gouverneur républicain qui bloque les progrès sur le COVID-19, qui est aussi anti-femme, anti-ouvrier, un négationniste climatique… »

Le vote a lieu ce mardi.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés