Un milliardaire admet s’être trompé sur le bitcoin : « La crypto est l’une des plus grandes histoires de la finance de ces 15 dernières années »

Le gestionnaire de fonds spéculatifs et milliardaire américain Ken Griffin revient sur ses précédents commentaires sur les crypto-monnaies et souhaite même proposer des actifs numériques avec sa société.

Avec une fortune de 28 milliards de dollars, Ken Griffin est l’une des personnes les plus riches du monde. Il le doit à l’incroyable succès de son fonds spéculatif Citadel, qui, selon Bloomberg, gère au moins 22 milliards de dollars d’actifs. Selon Bloomberg, Griffin détient une participation de 80 % dans le fonds.

Ces dernières années, le patron de Citadel s’est montré très critique à l’égard des crypto-monnaies comme l’Ether et le Bitcoin, même s’il s’est régulièrement aventuré dans l’analyse du marché des pièces numériques. Cependant, Griffin semble avoir fait volte-face cette année et veut même proposer des actifs cryptographiques aux clients de Citadel.

Les développements géopolitiques donnent un coup de pouce aux crypto-monnaies

Dans une interview accordée à Bloomberg, Griffin a déclaré que le marché des crypto-monnaies se trouve actuellement à un « point d’inflexion très volatile » en raison des tensions géopolitiques consécutives à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Tant les investisseurs russes que les autorités et les citoyens ukrainiens ont investi massivement dans les crypto-monnaies ces derniers jours. Ils le font soit pour se couvrir contre la chute du rouble, soit pour effectuer des dons et des transactions par le biais de systèmes blockchain sécurisés.

Cela a donné une forte impulsion au marché des crypto-monnaies. Le Bitcoin et l’Ether enregistrent tous deux une hausse hebdomadaire des prix de plus de 10 % au moment de la rédaction de cet article. Les investisseurs comme Griffin veulent clairement en profiter. « On peut soutenir que nous participerons à la création de marchés de crypto-monnaies dans les mois à venir », conclut Griffin.

Griffin en 2017 :  » Le bitcoin ressemble beaucoup à la tulipomanie »

Le revirement de Griffin est remarquable. Le gestionnaire de fonds spéculatifs a un jour conseillé aux jeunes investisseurs de se tenir à l’écart des crypto, car les pièces numériques n’avaient « aucune utilité ».

En 2017, Griffin aurait également comparé le bitcoin à la bulle de la tulipomanie du 17e siècle. « Le bitcoin est actuellement très similaire à la tulipomanie que nous avons connue aux Pays-Bas il y a des centaines d’années », soutenait Griffin à l’époque. Le bitcoin s’échangeait à environ 10.000 dollars à cette période. Au moment où nous écrivons ces lignes, un bitcoin coûte environ 44.000 dollars. « Ces bulles se terminent généralement par des larmes. Et je m’inquiète de la façon dont cette bulle pourrait se terminer », avait conclu Griffin à l’époque.

Cependant, lors de l’interview avec Bloomberg, Griffin a admis qu’il avait tort. « La crypto est l’une des plus grandes histoires de la finance de ces 15 dernières années. […] Le marché des crypto-monnaies a aujourd’hui une capitalisation boursière d’environ 2.000 milliards de dollars, ce qui montre que j’avais tort », estime M. Griffin.

Enfin, M. Griffin a déclaré qu’il était toujours quelque peu sceptique à l’égard des crypto-monnaies, mais que des « millions » de personnes n’étaient pas d’accord avec lui. « Nous devrions sérieusement envisager de devenir un créateur de marché crypto. »

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20