Tous à bord: les autocars peuvent rouler à pleine capacité en Belgique

Flixbus

Les société d’autocars, qui organisent entre autres des excursions touristiques pour groupes, peuvent opérer à pleine capacité en Belgique. Les syndicats, les entreprises et les autorités sont parvenus à un accord, a fait savoir vendredi la Fédération belge des exploitants d’autobus et d’autocars (FBAA). Chez nos voisins cependant, d’autres règles sont en vigueur.

Il était question dans un premier temps de ne rendre disponible que la moitié des sièges par véhicule. Finalement, si une série de mesures sont respectées, les autocars pourront rouler à pleine capacité. Il s’agit entre autres du port du masque obligatoire, d’une entrée et sortie de passagers organisée, d’une aération supplémentaire et de l’interdiction d’utiliser les toilettes pendant le trajet.

Le secteur est satisfait d’avoir plus de clarté sur ses opérations en Belgique, a indiqué un porte-parole de la FBAA.

« Les gens veulent à nouveau voyager. C’est à nous de leur montrer que nous méritons leur confiance. » Les compagnies d’autocars lancent tout doucement leur offre touristique.

A l’étranger

Quant aux voyages en bus à l’étranger, qui seront autorisés à partir de lundi, la FBAA attend encore plus de précisions. Différentes règles sont en vigueur dans les pays européens.

Aux Pays-Bas par exemple, les autorités n’acceptent pas les bus transportant plus de 30 passagers ce qui veut dire qu’à ce stade, les bus belges à pleine capacité ne pourront pas rouler sur le territoire néerlandais.

En Allemagne et en France, ce sont encore d’autres règles qui prévalent. « Nous espérons un peu plus d’harmonie. » Le secteur espère encore bénéficier d’une aide d’État afin de garantir la survie des sociétés de bus. « A l’échelle flamande, 31,5 millions d’euros ont été débloqués, mais nous attendons encore une aide substantielle de Bruxelles et de la Wallonie », ajoute le porte-parole.