Sur le dark web, le business des tests Covid négatifs est florissant

Unsplash

Sur le dark web et sur Google, les recherches concernant de faux résultats de tests Covid grimpent en flèche, révèle une étude du comparateur de prix britannique Uswitch.

Uswitch a récemment analysé les recherches effectuées sur Google. Le comparateur a découvert que le nombre de personnes ayant recherché ‘acheter des résultats de test Covid’ avait doublé en janvier 2021 par rapport à août 2020.

Les recherches Google pour ‘dark web Covid’ ont atteint un pic le 17 mai 2020, selon Uswitch. ‘Peu après, il a été signalé que plus de 600 produits médicaux, fournitures et faux vaccins liés au Covid avaient été trouvés en vente sur le dark web.’

Le site de comparaison a également découvert que les Américains sont les plus curieux vis-à-vis du dark web. La plupart d’entre eux y accèdent en utilisant le navigateur Tor.

Faux certificats de vaccination

Plusieurs médias commencent également à s’intéresser à cette tendance. ‘Actuellement, nous analysons plus de 200 millions de pages du dark web par semaine. Nous constatons une augmentation des certificats de vaccination contre le Covid-19, mais des résultats de test négatifs sont également proposés sur certaines places de marché’, a déclaré cette semaine un expert néo-zélandais en cybersécurité au NZHerald.

HealthCareITNews est également sur le pont. ‘De faux certificats de vaccination sont vendus, ainsi que de faux tests négatifs. Ils visent principalement les personnes qui voyagent à l’étranger’, a rapporté lundi le site d’information sur les technologies dans l’industrie des soins de santé.

Retour à la normale

Maintenant que des résultats de test négatifs peuvent en certains endroits entraîner un retour à la vie normale, il n’est pas surprenant que les recherches sur le dark web soient en plein essor pour ce type de produit.

Un certain nombre de personnes semblent en effet moins intéressées par le fait d’obtenir un vaccin contre le Covid que par celui de retrouver leurs libertés d’avant la pandémie.

Pour aller plus loin: