Streamz: Telenet et DPG Media reçoivent le feu vert de la Commission pour lancer leur ‘Netflix local’

Isopix

La Commission européenne a donné son feu vert au service de streaming de DPG Media et Telenet. L’offre s’appellera Streamz.

Les deux entreprises ont reçu l’approbation de la Commission européenne pour lancer conjointement un service de streaming et l’ont annoncé dans un communiqué de presse. Le nom du service s’intitulera Streamz.

DPG Media (Medialaan et De Persgroep Publishing) et Telenet avaient fait part de leur intention l’hiver dernier de fournir, via une co-entreprise, une offre complète de streaming avec des contenus locaux et internationaux.

La Commission européenne a examiné de près le projet des deux sociétés de médias sur le marché flamand, afin de vérifier si ce dernier ne portait pas atteinte à la concurrence.

Telenet et DPG détiennent toutes les grandes chaînes de télévision commerciales en Flandre: DPG Media possède entre autres VTM, Q2 et CAZ, tandis que Telenet possède VIER, VIJF et ZES.

Avec ce service, DPG Media et Telnet souhaitent offrir une alternative locale à Netflix, cela dès l’automne. Le 1er septembre, la société dans laquelle chacun détiendra des parts égales verra le jour.

Peter Vindevogel (Telenet) en sera le CEO alors que Kris Vervaet (DPG) présidera le Conseil d’administration. Le siège sera établi à Vilvorde. Le gouvernement flamand souhaite que l’émetteur public, la VRT, puisse également prendre part au projet de streaming flamand, comme le stipule l’accord de gouvernement. Mais la VRT a entre-temps lancé son propre service, VRTNU