Siège chauffant ou système d’aide à la conduite dans votre voiture ? Ça passera peut-être bientôt par un abonnement

Payer un forfait mensuel pour regarder Netflix est aujourd’hui la chose la plus normale du monde. Mais il semble que la formule de l’abonnement gagne également en popularité dans le secteur automobile. De plus en plus d’entreprises demandent une contribution mensuelle ou annuelle pour pouvoir bénéficier de certains extras.

Pourquoi est-ce important ?

Les formules d'abonnement offrent aux constructeurs automobiles la perspective de revenus récurrents annuels ou mensuels. Les services de streaming, tels que Netflix et Amazon Prime, ont déjà démontré que de telles formules peuvent être couronnées de succès. La question reste, bien sûr, de savoir dans quelle mesure les conducteurs sont prêts à payer un forfait mensuel pour quelques extras.

Le modèle d’abonnement a le vent en poupe depuis quelques années déjà. Pensez, par exemple, aux services de streaming de Netflix et Amazon. Dans le secteur des jeux également, de plus en plus d’éditeurs utilisent ce système. Par exemple, Electronic Arts (EA) et Microsoft proposent déjà un service d’abonnement qui permet aux joueurs d’accéder à une collection de jeux moyennant un paiement mensuel.

Payer pour les systèmes d’aide à la conduite

A présent, c’est le secteur automobile qui semble lui aussi s’intéresser à ces services. Certains constructeurs ont même déjà introduit sur le marché une formule payante. Tesla, par exemple, a lancé l’abonnement dit FSD (Full Self-Driving Capability) au début du mois. Cela permet aux abonnés d’avoir accès à un système avancé d’aide à la conduite. Plus précisément, il s’agit d’un pilote automatique qui aide votre voiture à se diriger, à accélérer et à freiner pour les autres véhicules et les piétons qui se trouvent sur sa voie.

L’abonnement coûte 150 dollars par mois. Selon Tesla, l’avantage est que les conducteurs ne doivent pas débourser 10.000 dollars en une seule fois pour pouvoir utiliser ce service supplémentaire. Mais il y a encore quelques inconvénients pour certains conducteurs. Par exemple, les propriétaires de la Model Y ont récemment appris qu’ils devaient mettre à niveau le matériel de leur voiture avant de pouvoir s’abonner à la FSD. Et ça coûte 1.500 dollars.

Les clients qui avaient déjà acheté le pack Autopilot amélioré de Tesla, un produit que la société ne vend plus, peuvent s’abonner à la FSD pour un prix inférieur de 99 dollars par mois. Mais une mise à niveau « HW3 » est aussi requise.

D’autres constructeurs sont tentés

Cadillac, quant à elle, travaille déjà avec un abonnement. Les conducteurs peuvent payer 25 dollars par mois pour avoir accès au Super Cruise. Ce système permet aux conducteurs de conduire de manière partiellement automatique. Pendant les trois premières années, ils peuvent utiliser Super Cruise gratuitement.

Il semble que ce ne soit qu’une question de temps avant que d’autres constructeurs automobiles ne les rejoignent. Mercedes-Benz pourrait proposer les roues arrières directrices de sa prochaine berline électrique EQS sous la forme d’un abonnement annuel de 485 euros en Allemagne, écrit The Drive.

BMW avait commencé à proposer la formule payante d’Apple CarPlay en 2019, mais a finalement décidé de ne plus faire payer d’abonnement. En effet, les plaintes pleuvaient. Cela dit, le constructeur automobile envisage d’autres formules d’abonnement. L’entreprise prévoit d’inclure certains extras, comme les sièges chauffants et d’autres systèmes de confort, dans une formule payante.

Les conducteurs sont-ils prêts à payer une contribution mensuelle ?

La question est de savoir dans quelle mesure les conducteurs seront prêts à payer une contribution mensuelle pour de tels services. Une enquête réalisée par le site de vente de voitures autolist.com montre que 45% des conducteurs préféreraient un paiement unique pour les systèmes d’aide à la conduite. Seuls 18% sont prêts à payer une contribution mensuelle via une formule d’abonnement. Les autres répondants n’avaient pas de préférence particulière.

Il semble également que le prix détermine le succès des formules d’abonnement. 32% des personnes interrogées seraient prêtes à souscrire un abonnement si la contribution mensuelle variait entre 11 et 24,99 dollars. Ce chiffre tombe à 6,6% dès que les frais mensuels dépassent 100 dollars.

Elon Musk, PDG de Tesla, a annoncé qu’il ferait évoluer le prix de l’abonnement au FSD en fonction des retours des clients.

Dans tous les cas, les gens ne semblent pas désireux de payer un abonnement mensuel pour certaines fonctions qui sont en fait déjà présentes dans leur voiture, mais bloquées par un verrou numérique.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés