Bonne nouvelle pour la conduite électrique: la société de recyclage de batteries du cofondateur de Tesla lève 700 millions de dollars

Redwood Materials, la start-up de recyclage de batteries de J.B. Straubel, cofondateur de Tesla, a levé plus de 700 millions de dollars lors d’un tour de table. L’objectif de l’entreprise: révolutionner la chaîne d’approvisionnement des véhicules électriques aux États-Unis.

Pourquoi est-ce important ?

"Beaucoup de gens sous-estiment l'impact que le recyclage peut avoir sur la construction des voitures électriques. Cela pourrait avoir un impact énorme sur les prix des matières premières et la production future". Dixit Celina Mikolajczak, vice-présidente de la technologie des batteries chez Panasonic Energy North-America et précédemment employée chez Tesla pendant six ans, là aussi en tant que spécialiste des batteries.

Lors de cette levée de fonds, dont l’apport en capital est déjà plus de six fois supérieur à ce que Tesla a levé lors de ses six premiers tours de table réunis, la start-up a été valorisée à 3,7 milliards de dollars, selon le Financial Times.

Redwood a refusé de commenter.

Le tour de table a été mené par T. Rowe Price, avec le soutien de Goldman Sachs, Baillie Gifford, l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada et Fidelity. Capricorn, Breakthrough Energy Ventures et le Climate Pledge Fund d’Amazon ont également participé.

Quel est le plan ?

L’objectif ultime de cette société basée dans le Nevada est la création d’une chaîne d’approvisionnement en boucle fermée pour les véhicules électriques aux États-Unis. Cela permettrait de renouveler et de réutiliser les matériaux des batteries automobiles, et d’éliminer le besoin d’une exploitation minière nuisible à l’environnement pour trouver de nouvelles matières premières. En bref, cela réduirait le besoin de batteries neuves.

« C’est essentiel pour l’avenir des batteries et le maintien d’une chaîne d’approvisionnement performante au niveau national », a déclaré M. Straubel au Financial Times. « Cela semble hyperbolique, mais j’ai vraiment le sentiment que si nous ne pouvons pas le faire, si cela ne se produit pas, alors les États-Unis auront perdu – nous perdrons tout ce marché des transports. »

L’entreprise a conclu des partenariats avec Amazon et Panasonic pour décomposer leurs déchets électroniques en poudre, les traiter avec des produits chimiques et les renvoyer dans la chaîne d’approvisionnement comme matière première.

La domination chinoise

Selon le ministère américain de l’Énergie, moins de 5% des batteries lithium-ion sont actuellement recyclées. La demande est appelée à exploser, car les constructeurs automobiles, comme Mercedes, veulent passer au « tout électrique ».

La croissance de Redwood s’inscrit dans un contexte de préoccupations politiques américaines concernant la domination chinoise sur la chaîne d’approvisionnement des véhicules électriques. Cette situation constitue un risque pour la sécurité nationale, selon la secrétaire d’État américaine à l’Énergie, Jennifer Granholm.

Le pays asiatique contrôle « 80% du raffinage mondial des matières premières, 77% de la capacité mondiale des cellules et 60% de la production mondiale de composants », selon les renseignements de BNEF.

Un marché de l’énergie verte de 23 milliards de dollars

Lorsque Redwood a annoncé ses plans d’expansion il y a un mois, disant qu’elle ajouterait plus de 500 personnes à son équipe de 130 personnes et qu’elle avait acheté un site de 100 hectares dans le centre industriel de Tahoe-Reno (où se trouve la Gigafactory de Tesla, ndlr), Granholm a applaudi.

« L’Amérique a clairement l’occasion de reconstruire sa chaîne d’approvisionnement nationale et ses secteurs manufacturiers afin de pouvoir profiter pleinement des avantages du marché mondial émergent de l’énergie verte, qui représente 23 milliards de dollars », a-t-elle déclaré. « Les investissements du secteur privé comme celui-ci sont le signe que nous ne pouvons pas ralentir. »

Phase de développement de la Model S

Straubel, qui a cofondé Tesla en 2003, a été directeur de la technologie de l’entreprise pendant 15 ans et a joué un rôle clé sur tous les plans, du développement des premiers groupes motopropulseurs de Tesla à la construction de la Gigafactory.

Il a déclaré le mois dernier que Redwood se trouvait dans la phase de développement de la « Model S« , selon les termes de Tesla. Cela suggère que l’entreprise dispose déjà de la technologie fondamentale et qu’elle est maintenant prête à évoluer.

Pour aller plus loin;

Plus
Lire plus...
Marchés