Carton plein pour Tesla en Europe: il n’y a plus que la Golf pour arrêter la Model 3

Les derniers chiffres de ventes des véhicules sur le continent européen viennent de tomber. Un grand gagnant: Tesla, grâce à sa Model 3.

D’après les données collectées par Jato Dynamics sur 26 marchés européens, la Model 3 est en train de faire un énorme carton. Ainsi, sur le premier semestre 2021, le modèle le plus abordable de Tesla a été écoulé à 66.350. Ce qui en fait la voiture électrique la plus populaire sur notre continent.

Autre exploit de taille: en juin, si l’on tient compte de tous les types de motorisation, la Model 3 a été la deuxième voiture la plus vendue en Europe. Avec 25.697 ventes, elle talonne la première place occupée par la Volkswagen Golf et ses 27.247 unités écoulées.

Dans quatre pays (Autriche, Norvège, Suisse et Royaume-Uni), la Model 3 a occupé la première place absolue le mois dernier. Au vu des tendances, il ne serait pas totalement surprenant de la voir bientôt s’emparer du siège de leader à l’échelle de l’ensemble de l’Europe, sur un mois du moins.

Notons que sur le premier semestre 2021, la Model 3 n’est « que » 25e si l’on prend en compte toutes les motorisations. Ce qui donne encore plus d’envergure à son exploit du mois de juin.

Si Tesla se comporte si bien en Europe depuis quelques mois, c’est principalement grâce à son usine Giga Shanghai, en Chine. Depuis janvier, c’est de là que viennent la plupart des Model 3 distribuées aux Européens. Elle permet de répondre à leur dévorante demande, épaulée par l’usine de Fremont, en Californie.

« Les conditions sont toujours loin d’être idéales pour une reprise totale »

En dézoomant et en s’intéressant aux ventes de l’ensemble des voitures neuves en Europe, on observe que la reprise ralentit. Les 1.268.683 voitures neuves vendues en juin 2021 sur les 26 marchés scrutés par JATO Dynamics représentent une augmentation de 13% par aux chiffres de juin 2020. On reste donc bien sûr sur une croissance, mais elle est plus faible que celle enregistrée en mars, avril et mai derniers.

En juin 2018, il y avait eu 1,6 million de voitures vendues. Et 1,47 million en juin 2019. Les chiffres restent toujours en deçà des niveaux pré-pandémiques. Même constat sur l’ensemble du premier semestre, avec une baisse de 23% (!) entre 2019 et 2021.

« Les conditions ne sont pas encore idéales et loin d’une reprise totale. À moyen terme, il n’est pas certain que le marché atteigne les niveaux d’avant la crise ou non », a commenté Felipe Munoz, analyste chez JATO Dynamics.

Dans ces conditions particulières, les voitures électriques tirent nettement leur épingle du jeu. En effet, leur part de marché a plus que doublé en un an, passant de 3,5% au deuxième trimestre 2020 à 7,5% à celui de 2021.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés