Samsung veut imiter les services lucratifs d’Apple

Samsung lance l’offensive pour rattraper son retard sur Apple. Le fabricant sud-coréen veut ainsi investir dans les services pour poursuivre l’avance de 45 milliards d’euros par an du groupe à la pomme dans ce secteur.
Le stand de Samsung Electronics Co. au salon de l’électronique coréen 2019 au COEX à Séoul.

Samsung lance l’offensive pour rattraper son retard sur Apple. Le fabricant sud-coréen veut investir dans les services pour poursuivre l’avance de 45 milliards d’euros par an du groupe à la pomme dans ce secteur. 

Après avoir investi massivement dans les logiciels ces quatre dernières années, il est donc temps pour Samsung de se tourner vers une nouvelle source de revenus. Quoi de mieux pour cela que d’imiter le succès d’Apple dans ses services, avec son avance de 45 milliards d’euros. La croissance rapide des ventes de smartphones commençant à se réduire, logique que le plus grand fabricant de téléphones au monde veuille passer à la prochaine étape. 

« Nous en sommes maintenant au stade où nous essayons de transformer ces investissements logiciels majeurs en expériences clients significatives « , a déclaré un cadre supérieur au Financial Times.

Samsung mise sur la 5G et SmartThings

Les nouvelles “expériences clients” que la marque compte développer restent pour l’heure un mystère. Selon les dirigeants, les possibilités ne seront que visibles avec l’adoption plus large des technologies les plus récentes. « Nous avons une vague de nouvelles technologies qui arrive, elles sont très précises : la prestation de services sur le cloud, la connectivité avancée, la connectivité avec la 5G, et l’intelligence artificielle. Ces choses ouvrent un tout nouvel espace pour les 10 ou 20 prochaines années », a déclaré le dirigeant chez Samsung.

Le fabricant espère ainsi profiter de milliard de comptes clients existants et étendre l’utilisation de SmartThings, une plate-forme permettant de contrôler et de surveiller les appareils électroniques à domicile ou au bureau depuis son smartphone. Samsung comptait sur son assistant vocal Bixby pour aider les consommateurs à contrôler leurs appareils… Sauf qu’il n’a jusqu’ici pas connu un franc succès face à ses concurrents Siri et Alexa. 

Des innovations d’ici… 2 à 3 ans

« Nous devons d’abord avoir un bon produit que les gens utilisent avant de croître puis de gagner de l’argent. Pas l’inverse, ce qui est une erreur courante”, justifie le cadre chez Samsung. Le groupe table donc sur une échéance de deux à trois ans pour se développer et “envisager des possibilités d’innovation en matière de services « . En espérant pour eux que d’ici-là, l’avance d’Apple ne se soit pas encore creusée…