Quelle est la situation financière de talibans ? L’année dernière, ils ont réalisé jusqu’à 1,6 milliard de dollars de bénéfices

Les talibans ont pu conquérir l’Afghanistan en partie grâce à leur réussite financière. Grâce au trafic de drogue et à la production de pavot à opium, entre autres, le groupe islamiste extrémiste est financièrement fort.

Selon les rapports du Conseil de sécurité des Nations unies et de l’OTAN, les talibans ont engrangé 1,6 milliard de dollars de revenus l’année dernière. Maintenant que leur contrôle s’est étendu à tout l’Afghanistan, cela ne peut que s’amplifier.

« Les principales sources de financement des talibans sont le trafic de drogue, la production de pavot à opium, l’extorsion, les enlèvements contre rançon, l’exploitation minière et les recettes provenant de la collecte des impôts dans les zones sous le contrôle ou l’influence du groupe sunnite radical », indiquent les rapports.

Héroïne

Les talibans ont également bénéficié d’un soutien financier extérieur, notamment de dons de riches particuliers et d’un réseau de fondations caritatives non gouvernementales. « Bien qu’il soit impossible de le déterminer avec précision, les estimations du revenu annuel des talibans vont de 300 millions à 1,6 milliard de dollars », a déclaré le Conseil de sécurité.

La majeure partie de l’opium et de l’héroïne consommée dans le monde provient d’Afghanistan. Selon les estimations, cette part est d’environ 80 %. Les talibans laissent la production de la marchandise à des tiers, mais ils prélèvent des taxes sur celle-ci. Selon l’ONU, cela a généré 460 millions de dollars l’année dernière.

Les saisies d’héroïne afghane en Azerbaïdjan auraient augmenté pour atteindre 2.240 kg en 2020, contre 802 kg en 2019. La présence d’héroïne dans les pays voisins de l’Afghanistan indique que la production de cette drogue en Afghanistan est restée stable pendant la pandémie de Covid-19.

Maintenant que le groupe contrôle l’ensemble du pays, ce flux de revenus est susceptible d’augmenter.

Le lithium et les pierres précieuses

L’exploitation minière aurait été la principale source de revenus des talibans l’année dernière. Selon le rapport de l’ONU, les dirigeants talibans ont généré 464 millions de dollars grâce aux activités minières.

Ils exploitent des métaux tels que le fer, le cuivre, l’or, le zinc et l’aluminium, mais il existe également un grand potentiel pour l’exploitation du lithium, qui est utilisé dans les batteries.

Outre les métaux, le pays est également riche en pierres précieuses. Le lapis-lazuli – ou lazurite – provient presque exclusivement d’Afghanistan, et la recherche de rubis est également très fructueuse.

Les talibans investissent une grande partie de ces revenus dans des investissements financiers réguliers, tels que les télécommunications et l’immobilier.

Le reste des revenus proviendrait de dons, notamment des pays du Golfe et du Pakistan, de taxes et de rançons pour les personnes kidnappées. Valeur estimée : 240 millions de dollars américains.

Crédits et transferts d’argent

L’administration Biden veut priver les talibans de l’accès à des milliards de dollars de ressources financières étrangères vitales. Washington a gelé des milliards de dollars d’avoirs du gouvernement afghan et a interrompu les envois d’argent liquide vers le pays lorsque les talibans ont pris Kaboul.

Le Fonds monétaire international (FMI), quant à lui, a également annoncé la suspension de l’aide monétaire à l’Afghanistan en raison de la situation incertaine dans le pays. Le pays ne peut pas accéder à ses réserves auprès du FMI ou à d’autres ressources du fonds, a déclaré mercredi au Wall Street Journal un responsable du prêteur d’urgence.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés