Quand vais-je recevoir mon colis? Le point sur les retards chez Bpost

Bpost

La semaine dernière, Bpost annonçait de gros embouteillages dans la livraison de colis. Face à un nombre record de colis, l’entreprise postale belge s’est vue contrainte de demander à certains destinataires de venir chercher leur colis dans un point poste. Dans le même temps, une rumeur a laissé entendre que les colis venant de France ne pourraient plus être livrés en Belgique. Mais l’information est en réalité fausse.

Le confinement a à nouveau fait exploser le nombre de colis attendus par les Belges. Avec le Black Friday, la Saint-Nicolas et les fêtes de fin d’années qui approchent, nombreux sont ceux qui ont déjà commandé leurs cadeaux. Bpost reçoit en moyenne 600.000 colis par jour. La semaine dernière, l’entreprise a battu 4 fois son record de colis triés et livrés. Des petits embouteillages sont donc à prévoir. Quelques informations à savoir si vous devez recevoir un colis par Bpost.

Colis français

Une rumeur, relayée entre autres par La Libre Eco, laisse entendre que les colis venant de France ne seront plus récupérés par Bpost, suite à l’arrivée massive de colis ces derniers jours. Les clients belges de certains magasins français ont reçu un mail annonçant que leur colis ne serait pas livré par Bpost et que Colissimo cherche une solution pour amener le paquet en Belgique.

La porte-parole de Bpost, Veerle Van Mierlo, affirme que cette information est fausse. La firme postale belge a bien un partenariat avec Colissimo en France. L’entreprise française de livraison amène tous les colis à la frontière belge et Bpost les récupère pour les livrer en Belgique. Et cela n’a pas changé depuis la semaine passée. La transition est toujours effectuée et Bpost est contact avec Colissimo pour régler ce problème de communication.

Si vous avez commandé un colis en France, vous devriez le recevoir rapidement.

Enlèvement en point poste

La semaine dernière, Bpost a annoncé que certains colis ne seront plus livrés à la maison, mais en point Poste ou dans un magasin partenaire (comme Décathlon). Cela ne concerne cependant que 5% des 600.000 colis livrés quotidiennement. Si vous êtes concernés par cette mesure, vous recevrez un mail vous indiquant le point de retrait près de chez vous où votre colis a été déposé. Vous pourrez refuser et demander une livraison à domicile, mais celle-ci sera alors retardée de quelques jours.

Bpost demande aux personnes qui attendent un colis d’être compréhensives avec cette situation, qualifiée ‘d’historique’. La porte-parole rappelle d’ailleurs qu’il existe d’autres solutions que la livraison à domicile. Vous pouvez demander que votre colis soit laissé dans un point d’enlèvement près de chez vous (librairie, agence Bpost, etc.) ou dans un distributeur de colis. ‘Pensez à nos facteurs’, demande Veerle Van Mierlo.

Retards à prévoir?

La ministre en charge des entreprises publiques, Petra De Sutter, a demandé à Bpost de revoir sa position sur les colis non livrés. La firme postale affirme qu’elle cherche des ‘solutions créatives’ pour réussir à gérer les plus de 600.000 colis par jour. L’entreprise n’a pas ménagé ses efforts ces derniers mois pour améliorer ses capacités, après les livraisons massives du premier confinement. Bpost a recruté 2.700 nouveaux employés, a investi dans les technologies de triage pour le rendre plus efficace et propose maintenant deux tournées de livraisons par jour pour suivre l’afflux de colis.

Bpost est en contact constant avec ses plus gros clients pour les informer de la situation dans les centres de tri. Si des retards devaient se marquer, les entreprises commerciales en seraient directement informées pour qu’elles puissent mettre à jour le délai de livraison estimé. Si vous attendez une livraison par Bpost, renseignez-vous auprès du commerce en ligne pour connaitre la date de livraison estimée. Vous pouvez aussi suivre votre colis via le site web de Bpost, si vous avez déjà reçu un code de traçage.