Pourquoi Elon Musk a-t-il suspendu les comptes Twitter de journalistes ?

Pas un jour sans polémique. C’est sans doute la nouvelle stratégie marketing d’Elon Musk pour son nouveau joujou, le réseau social le plus influent du monde : Twitter. Le milliardaire vient-il de franchir une nouvelle limite ? Il s’en défend.

L’actu : Elon Musk a fait suspendre les comptes de plusieurs journalistes.

  • Ryan Mac du New York Times, Drew Harwell du Washington Post, Donie O’Sullivan de CNN, et d’autres journalistes, qui suivaient de près l’actualité de l’oiseau bleu, ont vu leur compte suspendu.
  • Une tentative pas très discrète de bâillonner les critiques ? Elon Musk s’en défend. « Vous pouvez me critiquer toute la journée si vous voulez, mais vous ne pouvez pas doxer, il en va de même pour les journalistes. »
  • Elon Musk fait référence à la suspension du compte Elon Jet, qui suivait les trajets en jet privé du milliardaire. Créé par un étudiant de 19 ans, Jack Sweeney, et suivi par 500.000 followers, il utilisait les données publiques pour indiquer, de façon automatique, quand et où l’appareil du patron de Tesla décollait et atterrissait.
  • Le compte a depuis été suspendu : « Poster la position géographique de quelqu’un en temps réel viole le règlement sur le “doxing”, mais le mettre en différé est autorisé », avait-il tweeté plus tôt cette semaine. Doxer quelqu’un signifie divulger des informations personnelles sur cette personne.
  • Elon Musk a expliqué ce mercredi qu’une voiture, avec son enfant à bord, avait été suivie par un « harceleur cinglé », en raison de ses trajets en jet trop nombreux, semble-t-il. C’en était trop pour le milliardaire, qui a décidé de poursuivre en justice l’étudiant.
  • Ce jeudi soir, le patron de Space X est allé un pas plus loin, en suspendant les journalistes qu’il accuse d’avoir favorisé son doxing.
  • Ce matin, il lançait un nouveau sondage pour demander aux utilisateurs si les comptes suspendus devaient être réhabilités, « maintenant ou dans 7 jours » : la première réponse l’emporte à 58 %. Comme à son habitude, l’Empereur de l’oiseau bleu devrait suivre la majorité.

Une polémique par jour : Elon Musk se fait de plus en plus d’ennemis.

  • Plus étonnante est la suspension du compte officiel de Mastodon, un concurrent de Twitter qui tente de rapatrier les déçus de l’oiseau bleu.
  • Dans l’autre sens, le milliardaire a réhabilité les comptes de Donald Trump et de Kanye West, au motif de la liberté d’expression. Avant d’à nouveau suspendre le compte du rapeur américain, qui a réitéré des propos antisémites.
  • Employés virés sans ménagement, loyers impayés, comptes payants, guerre contre Apple… il ne se passe pas un jour sans polémique. Musk a l’intention de révolutionner Twitter à sa sauce, quitte à se faire de plus en plus d’ennemis. Jusqu’au schisme ?
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20