8 $ sur Android et 11 $ sur iPhone, Twitter (re)lance son nouvel abonnement. En voici tous les détails

Les utilisateurs sous iOS supporteront la commission de 30 % appliquée par Apple sur les abonnements souscrits via l’App Store. Une attaque à peine voilée contre la firme de Cupertino qui ne devrait pas forcément très bien passer tant auprès d’Apple que des utilisateurs.

Pourquoi est-ce important ?

Le lancement du nouvel abonnement marque la fin d'une série de plusieurs semaines. À son arrivée à la tête de Twitter, Musk a voulu apporter plusieurs bouleversements, notamment dans le système de vérification, mais aussi dans le financement de la plateforme. Une volonté qui ne s'est pas faite sans difficulté ni sans désordre. Mais Twitter Blue 2.0 pourrait marquer le début d'une stabilisation au sein de la plateforme. De quoi attirer à nouveau les annonceurs - bien que tout ne soit pas encore parfait.

Dans l’actu : Twitter relance ce lundi la nouvelle version de son abonnement Twitter Blue.

  • L’annonce de Twitter Blue ne concerne pour l’instant que les États-Unis, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni, bien que certains comptes déjà certifiés affichent désormais un symbole doré. Des plans d’expansion sont à l’étude, précise Twitter Blue.

Le détail : pour 8 $ par mois pour les utilisateurs Android et 11 $ pour ceux sur iOS, Twitter Blue leur offre plusieurs avantages.

  • Le premier est tout simplement le badge vérifié qui assure que le compte est authentique – après examen par les équipes de Twitter.  
  • Les abonnés peuvent modifier leur tweet, grâce à la fonction Edit.
  • Télécharger des vidéos en haute qualité (1080p).
  • Et profiter du mode lecture.

À noter que si les abonnés changent leur nom d’utilisateur, pseudo ou leur photo de profil, ils perdront temporairement leur certification. Un nouvel examen devra en effet être réalisé.

Panel de couleurs

La possibilité de payer pour voir son compte certifié va à l’encontre de l’intérêt de base du badge puisqu’auparavant il permettait de différencier les comptes d’intérêt public ; compte officiel de gouvernements, de personnalités politiques, célébrités, marques, etc. Mais Twitter 2.0 a trouvé la solution : attribuer des codes couleur.

  • Les badges bleus ne seront plus les seuls sur la plateforme.
  • Les comptes des entreprises seront authentifiés par un badge doré, en remplacement de l’étiquette « officielle ».
  • Plus tard cette semaine, les comptes gouvernementaux et multilatéraux se verront attribuer un badge gris, précise Twitter Blue sur le réseau social.

Un lancement non sans accro

Zoom arrière : Peu après son rachat du réseau social, Elon Musk avait annoncé un changement drastique en matière de vérification des comptes.

  • Pour quelques dollars par mois, tout le monde pouvait obtenir ce Graal ce qui a entrainé de nombreux cafouillages.
    • Une situation qui a découlé sur une interdiction, sous peine de voir son compte exclu de la plateforme.
  • Les équipes de Twitter ont ensuite tâtonné et testé plusieurs versions de cette nouvelle formule de Twitter Blue, avec notamment l’étiquette « officiel ».

La guéguerre avec Apple n’est pas terminée

Difficile de ne pas parler du lancement de Twitter Blue sans évoquer la différence de prix entre les utilisateurs. Ceux qui souscrivent à l’abonnement sur iOS via l’App Store devront en effet payer plus cher. Une manière pour Musk de leur faire supporter la commission d’Apple imposée sur les achats effectués via sa boutique d’applications.

  • Musk s’en est récemment pris à Apple, critiquant – comme d’autres avant lui – la commission que l’entreprise à la pomme s’octroie sur les abonnements et achats effectués via l’App Store.
  • Il avait également assuré que l’avenir de Twitter sur l’App Store était menacé.
  • Après une discussion avec Tim Cook, PDG de l’entreprise à la pomme, au sein de l’Apple Park, les tensions semblaient s’être atténuées.
  • Mais le lancement de Twitter Blue, avec sa tarification, indique finalement le contraire.
  • Le fait est que Musk cherche à diversifier les sources de revenus de Twitter qui repose pour l’instant en majorité sur la publicité. C’est pourquoi il a mis l’accent et tente de populariser Twitter Blue. Mais avec la commission d’Apple, les revenus diminuent, ce qui ne l’arrange pas. D’où cet abonnement à 11 $ sur iOS contre 8 $ sur Android ou via le site web du réseau social.

On peut tout de même se demander si cette différenciation ne créera pas de nouveaux troubles pour Twitter. Cela ne devrait en tout cas pas échapper à Tim Cook et donc nourrir les tensions entre Musk et Apple. Les utilisateurs devraient également ne pas apprécier. À voir si Twitter ne change pas à nouveau sa politique.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20