Pierre-Yves Jeholet veut une réévaluation des mesures pour les fêtes et les salons de coiffure, Emmanuel André le tacle

Isopix

Alors que les mesures décidées lors du Comité de concertation du 27 novembre dernier devaient être d’application jusqu’au 15 janvier, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet (MR) désire organiser une réévaluation de la situation.

Pierre-Yves Jeholet a annoncé avoir demandé au Premier ministre la mise en place d’un nouveau Comité de concertation le 18 décembre prochain, ‘afin d’envisager sereinement un éventuel assouplissement pour la fin de l’année’.

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles a fait savoir à l’agence Belga qu’il désirait évaluer la possibilité d’assouplir les mesures sur deux terrains: la bulle sociale durant les fêtes et la fermeture des salons de coiffure.

‘Il ne s’agit pas de tout remettre sur la table mais bien d’aborder ces deux thématiques, car on entend aussi le désarroi des citoyens’, a-t-il indiqué, motivant ses intentions par le fait que l’évolution de l’épidémie en Belgique ‘continue d’être positive’.

Pour rappel, les mesures décidées lors du dernier Comité de concertation autorisent chaque foyer à accueillir chez lui ou dans un hébergement touristique maximum un même contact rapproché durable. Les personnes isolées bénéficient d’une exception, leur donnant la possibilité d’inviter deux contacts rapprochés. Les enfants de moins de 12 ne sont pas comptés.

Le virologue Emmanuel André a rapidement fustigé la précipitation du ministre-président Jeholet, la qualifiant de ‘sortie chevaleresque de plus’. Pour lui, mieux vaut être prudent afin d’éviter l’éventualité d’une troisième vague et d’un reconfinement.

Quelques heures plus tard, Emmanuel André s’en est pris à l’attitude de l’ensemble du MR, l’estimant dangereuse pour la santé de la population et pour l’économie. En début de semaine, Georges-Louis Bouchez avait plaidé pour un assouplissement des mesures, à condition que les chiffres continuent de baisser.