Octi va-t-il tuer Facebook ou votre vie privée ?

Avec l’application Octi, vous pouvez pointer votre smartphone vers quelqu’un et un profil apparaît avec ses photos, ses chansons, ses vidéos et ses tweets. Octi rivalisera-t-il avec Facebook et Instagram, ou bien va-t-il simplement supprimer votre vie privée ?

À l’origine, le fondateur Justin Fuisz de Los Angeles voulait créer un réseau social vraiment social. ‘Je veux que les gens l’utilisent lorsqu’ils sont assis ensemble, dans leur fauteuil ou n’importe où, à un moment où ils s’ignoreraient normalement et regarderaient Instagram ou quelque chose d’autre’, a-t-il déclaré à CNN Business. ‘Je veux qu’ils l’utilisent pour se connaître, communiquer, échanger culture, musique, marques…’

Octi est en ligne depuis mercredi, après que Fuisz ait levé 12 millions de dollars auprès de sociétés telles que AB InBev ou Live Nation. Actuellement, elle n’est disponible que sur iOS, mais une version Android est en préparation.

Comment ça marche ?

Vous pointez la caméra de votre téléphone portable vers un ami et, à l’aide de la technologie de reconnaissance faciale et de la réalité augmentée (AR), un profil apparaîtra. Vous pourrez voir quelles vidéos il a aimées sur YouTube, quelles chansons il a écoutées sur Spotify ou quels tweets il a envoyés dans le monde.

Le réseau social offre également la possibilité de vérifier le profil de l’autre lorsque les utilisateurs ne sont pas ensemble.

Une app qui inquiète

Le concept sonne bien, mais qu’en est-il de la vie privée ? Qu’advient-il de la bombe d’informations que l’application recueille ? Que se passe-t-il si les utilisateurs récupèrent également des informations auprès d’étrangers qu’ils rencontrent dans la rue ou dans un café ?

Selon les développeurs de l’application, les utilisateurs peuvent choisir ce qu’ils mettent sur leur profil et ils peuvent, s’ils le souhaitent, cacher leur identité. Sur le site Internet, on peut lire des slogans tels que ‘l’avenir est privé’. Mais beaucoup doutent de leur véracité.

Et Facebook dans tout ça ?

Et qu’en est-il de la concurrence ? Il sera difficile pour Octi de maîtriser les grands sites de réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et Snapchat. Octi pourra-t-il revendiquer une place dans le paysage concurrentiel ? Le concept n’est peut-être pas assez novateur. Il existe déjà d’autres applications qui encouragent l’interaction dans la vie réelle, comme Meetup.

Et l’utilisation de la réalité augmentée n’est pas nouvelle non plus. Le pionnier était Snapchat, avec ses fameux filtres d’oreilles de lapin et de couronnes de fleurs. Facebook et Instagram ont suivi les traces. Et puis, Mark Zuckerberg n’a-t-il pas prononcé dans ses voeux d’investir dans la réalité augmentée pour 2020 ?

Plus
Lire plus...
Marchés