Netflix va investir 40 millions d’euros par an dans les films français et européens

Au cours des trois prochaines années, Netflix investira davantage dans les films européens. Le cinéma français, en particulier, bénéficiera d’un soutien supplémentaire. Le service de streaming investira chaque année un total de 40 millions d’euros dans « au moins dix films français et européens », dont 30 millions d’euros pour des films francophones.

Après que Netflix a investi massivement dans les contenus sud-coréens l’année dernière, c’est maintenant au tour de l’Europe. Le service de streaming investira 40 millions d’euros chacune des trois prochaines années dans des films européens, dont la plupart iront à des productions francophones.

Cinéma français

Il s’agit d’un accord de Netflix avec les sociétés françaises de distribution de films ARP, BLIC et BLOC. Dans le cadre de cet accord, Netflix promet d’investir 4% de ses revenus en France dans des films français et européens. Cela représentera environ 40 millions d’euros par an. Au moins 30 millions iront à des films en langue française.

Tous les films issus de l’accord seront d’abord diffusés dans les cinémas français et seront disponibles sur Netflix 15 mois plus tard. Pendant les sept premiers mois, les droits seront exclusifs et les films ne pourront être diffusés ailleurs que sur Netflix.

Films à petit budget

Sur les 40 millions d’euros que Netflix investira dans des films européens au cours des trois prochaines années, au moins 17% iront à des films à petit budget, c’est-à-dire des films dont le budget est inférieur à 4 millions d’euros. Netflix investira le montant avant le début du tournage du film: cela peut donc être considéré comme le capital de départ de ces projets.

Cette nouvelle intervient après que le gouvernement français a décidé que Netflix devait investir 20% de ses revenus dans des contenus français ou francophones. Si le service de streaming ne le faisait pas, Netflix n’aurait plus été accessible dans l’Hexagone. L’accord sur le cinéma fournit déjà 4% des 20% nécessaires, et les 16% restants seront probablement investis dans les séries.

L’accord est également intéressant pour Netflix. Ces dernières années, le service de streaming n’a pas été en mesure de soumettre des films au Festival de Cannes. Pour cela, les films doivent être diffusés dans les salles de cinéma françaises. Avec le nouvel accord, ce sera le cas, et Netflix pourrait donc avoir une chance de remporter une Palme d’or.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20