Mise à jour des mesures de confinement: certains magasins pourront rouvrir

(EPA)

Les mesures pour lutter contre le coronavirus ont été actualisées. Les voyages scolaires sont interdits jusqu’au 30 juin. Les magasins de télécoms pourront ouvrir pour les cas d’urgence.

Ce vendredi, quelques mesures qui encadrent le confinement ont été modifiées. Parmi elles:

  • Les cortèges funéraires: ils pourront maintenant être composés de 15 personnes maximum. Ils étaient auparavant restreints au ‘cercle intime ou familial’. La règle de distance sociale doit toujours être respectée, ) savoir 1,5 mètre entre chaque personne. Dernière condition: le corps du défunt ne peut pas être exposé.

  • En ce qui concerne les mariages, seules les personnes indispensables à la cérémonie sont autorisées: les conjoints, les témoins et la personne qui officie.

  • Les voyages scolaires étaient interdits jusqu’au 19 avril, première date de fin du confinement. Tout déplacement de plusieurs jours est désormais annulé jusqu’à la fin de l’année scolaire (30 juin).

L’impact des mesures de confinement est maintenant clair et net

Assouplissement dans les magasins

  • Les magasins de télécommunication pourront ouvrir pour les cas d’urgence, comme une panne sur un appareil ou un problème d’abonnement. Mais cela ne pourra se faire que sur rendez-vous et un seul client à la fois. Les magasins qui vendent des appareils médicaux bénéficient de la même autorisation.

  • Pas de nouvelle restriction sur les horaires des magasins d’alimentation. Ils peuvent rester ouverts entre 7h et 22h. Et cela s’applique aussi aux commerces de nuit, ce qui a d’ailleurs provoqué leur colère. Leur temps d’ouverture est désormais réduit et se fixe sur les magasins traditionnels. Ce qui engendre une perte de revenus, expliquent-ils par la voix de leur avocat.

  • La dernière mesure concerne les promenades entre cohabitants. Les personnes qui vivent sous le même toit ne doivent plus nécessairement respecter une distance sociale d’un mètre et demi lors de leur sortie.

Lire aussi :

Les amendes pour non-respect du confinement vont être légalisées