Malte veut vous payer pour venir visiter l’île

(Pixabay)

Le secteur du tourisme a été frappé de plein fouet par la crise du coronavirus. Les pays entourant la Méditerranée en ont payé les frais, puisque leur économie est en grande partie basée sur les revenus de ce secteur. Alors que la vaccination laisse entrevoir des vacances bien plus touristiques que l’année dernière, ces pays cherchent de nouvelles techniques pour attirer les visiteurs.

Malte accueille habituellement 2 millions de visiteurs chaque année. Mais en 2020, à cause de la pandémie, le tourisme a chuté de 80%, ce qui a directement impacté les finances du pays. Pourtant l’île a été assez épargnée par la pandémie. Mais la crainte du virus et les fermetures des frontières ont obligé Malte à affronter une saison vide.

Payé pour visiter

Pour attirer les visiteurs, les autorités de Malte ont décidé d’offrir de l’argent aux touristes. Le chèque varie en fonction de la durée des vacances, du type de logement et de la région. Mais il peut tout de même atteindre 200 euros par personne.

Toutefois, il existe une série de conditions pour recevoir cette réduction. Tout d’abord, le gouvernement s’est uniquement associé avec des hôtels sur l’île. Il faut donc loger dans un de ces établissements pour être éligible. De plus, il faut faire la réservation de manière indépendante. Ce n’est donc pas valable si vous passez par une agence.

Ensuite, le chèque va dépendre du nombre d’étoiles de l’hôtel :

  • 5 étoiles : 200 euros
  • 4 étoiles : 175 euros
  • 3 étoiles : 100 euros.

Si vous allez sur l’île de Gozo, vous aurez 10% en plus que si vous vous rendez sur l’île principale.

Enfin, dernière condition et non des moindres : la vaccination. En effet, Malte n’ouvre ses frontières qu’aux personnes vaccinées depuis au moins 10 jours. La preuve – notamment via le passeport vaccinal – devra être présentée aux autorités.

En savoir plus: