L’Europe conclut un accord avec Moderna : ‘Nous avons le portefeuille de vaccins le plus complet au monde’

Ursula von der Leyen et Charles Michel EPA-EFE/STEPHANIE LECOCQ / POOL

Mercredi, la Commission européenne signera l’accord pour 80 millions de doses du vaccin de Moderna. Le contrat indique la possibilité d’une commande de 80 millions de doses supplémentaires si nécessaires.

L’Union européenne se dote ainsi d’un des vaccins les plus prometteurs du marché. La semaine dernière, Moderna indiquait une efficacité de 94,5% après une analyse préliminaire des tests de la phase 3. Actuellement, si les chiffres sont exacts, il s’agit donc du vaccin le plus efficace contre le Covid-19, devant Pfizer et AstraZeneca.

Sous pression

L’annonce de cet accord a eu lieu une semaine après que Moderna ait mis la pression sur l’Union européenne. L’accord était prêt depuis août, mais n’avait toujours pas été signé. La firme a donc déclaré mardi dernier que si aucun contrat n’était approuvé rapidement, les premières doses produites seraient envoyées au Japon, en Israël ou au Canada où Moderna possède déjà des accords. Les livraisons auraient donc été ralenties pour l’Europe.

Avec la signature de l’accord mercredi, l’Union européenne garantit l’approvisionnement du vaccin Moderna en cas de validation des derniers tests. Toutefois, les quantités sont bien moindres, puisque l’UE s’est par exemple accordée avec AstraZeneca, Sanofi et Pfizer pour une livraison de 300 millions de doses chacun.

Solidarité européenne

Cette semaine, l’Union européenne conclura donc son 6e accord pour la distribution de vaccins. Selon la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, l’institution a ainsi créé ‘l’un des portefeuilles de vaccins COVID-19 les plus complets’ au monde. AstraZeneca, Sanofi, Johnson & Johnson, CureVac, BioNTech/Pfizer et maintenant Moderna. Toutes les grandes entreprises proches de lancer leur vaccin ont signé un accord avec l’UE. En outre, Bruxelles est en discussion avec Novavax, selon le site Politico.

Dès qu’un produit sera validé par l’Agence européenne des médicaments, les entreprises pharmaceutiques fourniront les doses commandées à l’Union européenne qui se chargera de les distribuer dans les 27 États membres. L’UE affirme que les vaccins seront envoyés dans les pays en même temps et en fonction du nombre d’habitants. Une solidarité européenne à souligner après tant de critiques.

‘Alors que des mesures restrictives peuvent ralentir la propagation du virus… nous savons tous que seul un vaccin sûr et efficace fournira une solution durable et durable à cette pandémie’, a déclaré von der Leyen. Si l’arrivée d’un vaccin est très attendue, la présidente de la Commission indique toutefois que l’Agence des médicaments vérifiera ‘très soigneusement’ la sécurité et l’efficacité des vaccins.