Vaccins en Belgique: ‘La majeure partie n’arrivera qu’au printemps ou à l’été’, prévient De Croo

Alexander De Croo
Alexander De Croo – Isopix

Le Premier ministre Alexander De Croo a nuancé dimanche les annonces selon lesquelles un vaccin pourrait arriver dès Noël. Dans le programme de la VRT ‘De Zevende Dag’, il a expliqué que ‘la majeure partie des vaccins n’arriveront en Belgique qu’au deuxième ou troisième trimestre de 2021’.

Vous rêvez de partir skier au printemps prochain? Le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) ne s’est pas montré très optimiste, ce dimanche. ‘Lorsque les premières doses d’un vaccin corona arriveront fin décembre dans notre pays, cela ne veut pas dire que les premières personnes pourront être vaccinées endéans le mois. La majeure partie des vaccins arriveront au deuxième ou troisième trimestre de 2021. Ce qui signifie que nous devrons rester prudents pendant une période encore relativement longue.’ Un retour à la vie normale est donc encore loin d’être à l’ordre du jour.

Stratégie de vaccination

Le gouvernement fédéral doit désormais plancher sur une stratégie de vaccination. Trois laboratoires ont déjà annoncé que d’ici la fin de l’année, ils auraient obtenu suffisamment de résultats pour distribuer leurs vaccins. Pfizer a même promis le sien pour la Noël. Mais même si c’était le cas, un mois supplémentaire serait encore nécessaire pour que le vaccin déploie ses effets protecteurs chez les premières personnes vaccinées.

Qui recevra en premier le vaccin en Belgique? ‘D’abord les personnes qui travaillent dans le secteur des soins de santé, parce qu’elles sont exposées au virus et parce que nous avons besoin d’elles pour soigner d’autres personnes’, a expliqué le Premier ministre. ‘Ensuite les citoyens de plus de 65 ans et les personnes fragilisées.’

Les détails doivent toutefois encore être discutés. Un groupe de travail est désormais engagé dans cette immense tâche.

Des assouplissements en vue?

D’ici là, il faudra s’en tenir à des mesures de restriction. Un Comité de concertation est à nouveau prévu vendredi prochain, ce qui a permis à Alexander De Croo de ne pas trop s’étendre sur la question d’un éventuel relâchement au cours des prochaines semaines. En d’autres termes, ne comptez pas sur réouverture des commerces non essentiels dès à présent.

‘Pour chaque décision, nous nous posons la question: est-ce responsable de faire cela, au regard des chiffres corona? Et si c’est le cas, à quelles conditions?, a détaillé le Premier ministre.

À cet égard la période des Fêtes qui arrive sera cruciale. ‘Pendant la période de Noël, soit nous parviendrons à éviter une troisième vague, soit nous causerons cette troisième vague. Je veux l’éviter à tout prix’, a affirmé Alexander De Croo. ‘Et je suis parfaitement conscient que la situation actuelle est particulièrement difficile pour beaucoup de gens. Mais une troisième vague serait encore plus difficile’, a-t-il conclu.