L’Europe aura-t-elle bientôt sa propre « space force » ?

Dans le sillage de l’OTAN, l’Union européenne souhaite désormais mettre en place un système de réponse aux menaces provenant de l’espace. Cette initiative intervient à un moment où les tensions avec la Russie augmentent et où de plus en plus de pays doivent défendre leurs intérêts. Également dans l’espace.

D’ici à la fin de 2022, l’UE souhaite étudier les possibilités d’un système de défense dans l’espace. C’est ce qui ressort d’un projet de document de la Commission européenne, qui sera dévoilé la semaine prochaine, mais que l’agence Bloomberg a déjà pu consulter. Le système de défense doit être capable de repousser les menaces dans et depuis l’espace. De plus, le projet met également l’accent sur les cyberattaques.

La guerre dans l’espace

Le projet décrit dans le document doit être inclus dans la boussole stratégique européenne, qui doit donner une orientation à la politique européenne de sécurité et de défense. La boussole fixe des priorités et des objectifs concrets en matière de sécurité pour l’UE, ce qui permet aux États membres d’aligner leurs politiques.

Plus tôt en 2019, l’ancienne commissaire européenne Elzbieta Bienkowska avait déjà évoqué la possibilité d’une armée spatiale européenne.

En janvier de cette année, l’OTAN a défini sa politique en matière de guerre dans l’espace. Grâce à nos développements technologiques, les satellites sont devenus de plus en plus importants pour notre navigation, la téléphonie, la télévision et la recherche scientifique. Les intérêts sont grands et doivent être défendus, selon l’alliance, qui prévoit d’établir son propre centre de commandement spatial dans la ville allemande de Ramstein.

Force spatiale américaine

Les États-Unis ont lancé leur propre armée de l’espace en 2019, pour régler les conflits qui commencent ou se propagent dans l’espace. Les Américains se tournent désormais aussi vers les pays européens pour conclure des alliances afin de repousser les menaces potentielles de la Chine et de la Russie depuis l’espace.

« Nous voyons ce que la Russie et la Chine ont réalisé en développant leurs capacités pour nous interdire l’accès à l’espace », a déclaré le général américain John Raymond. Le général faisait spécifiquement référence aux systèmes spéciaux capables de perturber les communications, aux « armes énergétiques » (telles que les armes laser télécommandées) et aux satellites armés.

La France et le Royaume-Uni élaborent également des plans pour leur propre armée de l’espace.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20