L’Etat belge pourrait récupérer 200 millions de dividendes de Belfius

Logo Belfius – Isopix

Belfius propose de verser en avril un dividende de 77 millions d’euros à l’Etat belge. A cela s’ajoutent 130 millions à verser en fin d’année si les conditions le permettent et que la Banque centrale européenne donne son feu vert. C’est ce qu’a annoncé le président sortant du banque-assureur belge, Jos Clijsters.

L’année dernière, le gouvernement belge, actionnaire de Belfius, a reçu un dividende de 161 millions. Un acompte sur dividende de 100 millions avait également été versé fin 2019 pour le même exercice.

Face au montant sensiblement inférieur proposé pour avril 2021, Clijsters a fait référence aux directives de la BCE qui ont imposé une politique de dividende plus stricte aux institutions financières en raison de la crise du coronavirus.

Des chiffres dans le vert

Sur le plan commercial, 2020 a été une année forte pour Belfius, avec une croissance des dépôts (+9%), des crédits (+3,7%), des produits d’investissement (+5%) et des produits d’assurance (+5%). Toutefois, le bénéfice net de 532 millions d’euros est inférieur au bénéfice record de 667 millions d’euros engrangé l’année précédente.

Cela est dû à la crise sanitaire, qui a obligé la banque-assureur à constituer des provisions de 453 millions d’euros pour les risques de crédit tels que les faillites. En 2019, ces provisions étaient quatre fois moins élevées.