L’Espagne ouvre grand ses portes aux touristes: fini la quarantaine à l’arrivée

La plage de Barcelone (Isopix)

À partir du 1er juillet, les visiteurs étrangers qui se rendront en Espagne ne seront plus obligés de se placer en quarantaine, a annoncé le gouvernement espagnol lundi.

Les Espagnols sont très dépendants du tourisme. Le pays accueille chaque année quelque 80 millions de touristes et le secteur représente environ 12% du produit intérieur brut de l’Espagne.

Afin de ne pas voir cette source de revenus se tarir, le gouvernement espagnol travaille à une reprise rapide du secteur des vacances. Madrid est donc en train de négocier avec l’Europe une série d’accords concernant les vols et les mesures à mettre en place au départ et à l’arrivée.

Fin de la mise en quarantaine systématique

Il est à souligner qu’une importante mesure a d’ores et déjà été prise par l’Espagne elle-même. Toute personne entrant dans le pays à partir du 1er juillet ne devra plus se conformer à une mise en quarantaine de deux semaines.

Une telle mesure est en place depuis le 15 mai, et ce afin d’éviter une augmentation significative du nombre de nouvelles infections alors que le pays est dans une phase d’assouplissements des consignes de sécurité.

Avec la réouverture des frontières au tourisme international qui se profile à l’horizon, cette obligation est donc progressivement en train de disparaître.

Quid des retours d’Espagne?

Cependant, si l’obligation de quarantaine à l’arrivée en Espagne est sur le point de sauter, rien n’est précisé concernant les retours dans les autres pays d’Europe. L’Allemagne et l’Italie, par exemple, appliquent toujours des mesures de quarantaine afin de prévenir de nouvelles infections.

Il est dès lors tout à fait possible que les touristes, une fois de retour chez eux, doivent passer deux semaines en isolement après leurs vacances. Selon la BBC, le Royaume-Uni envisagerait d’introduire pareille mesure à partir du 8 juin.