Les Suédois peuvent se faire implanter leur pass sanitaire sous la peau

En Europe, la Suède fait partie des pays les plus technophiles, mais là, on nous ne sommes quand même plus très loin d’un gadget qui aurait parfaitement sa place dans le dernier opus de The Matrix. Une entreprise spécialisée dans les implants à micro-puces a mis au point un pass sanitaire à porter sous la peau. Les Suédois peuvent donc, littéralement, se faire scanner un implant sous-cutané placé sous l’épiderme de l’avant-bras.

La puce a été mise au point par la compagnie DSruptive Subdermals, basée à Stockholm, qui met au point des implants sous-cutanés destinés à notre vie de tous les jours ; des puces qui peuvent stocker aisément nos données personnelles contenues habituellement sur la carte d’identité, mais aussi remplacer clefs, cartes de visite, billets de train, et de manière générale tout ce qui prend soit de la place dans nos poches, soit encombre nos bases de stockage comme le Drive de Google.

Une fois la puce enfouie sous votre peau, vous pouvez passer votre téléphone juste au-dessus pour ouvrir votre passeport vaccinal COVID, qui s’ouvre comme un PDF. Ce qui signifie que vous avez encore besoin de votre téléphone, relativisant un peu l’aspect pratique de cette innovation.

Toujours besoin d’un smartphone

La puce, de la taille d’un grain de riz, est implantée dans le bras ou sur la main. Sans batterie et sans signal, elle s’active uniquement au contact de capteurs. « Cela signifie qu’elle ne peut pas être activée pour connaître la position de la personne qui la porte, détaille le directeur Hannes Sjoblad. « Et ce qui est important pour moi, c’est que les personnes qui reçoivent ces implants le font sur la base du volontariat, ils sont curieux, ils veulent travailler avec ces nouvelles technologies. »

Sur l’aspect moral toutefois, si l’enthousiasme de M. Sjoblad est assez séduisant, il faut quand même rappeler qu’il s’agit toujours d’enfouir en soi un gadget électronique qui, techniquement, n’apporte pas grand-chose de plus que ce qu’on porte tous et en permanence dans une poche de taille moyenne ou dans un sac à main. Si le transhumanisme est sans nul doute un débat qui a encore de bons jours devant lui -qu’on y soit favorable ou non- la puce de DSruptive Subdermals tient plus de la frontière symbolique que de la véritable avancée technologique pour l’humanité. Un peu comme le paiement par la paume de la main, mis en place par différentes firmes à travers le monde.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20