Les prix de l’immobilier continuent à grimper en Belgique

Les prix de l’immobilier belge ont augmenté de 6,7% au premier trimestre de 2021, révèle l’indice de l’Office belge de statistique, Statbel. Au dernier trimestre de 2020, l’augmentation était de 5,7%.

Pourquoi est-ce important ?

L'inflation augmente et cela se ressent dans le secteur de l'immobilier. Les prix des logements sont en hausse depuis 2014. Le dernier trimestre (T1 2021) a connu une inflation de 6,7%. Une telle augmentation n'avait plus été observée depuis 2007.

Au premier trimestre 2021, l’inflation sur base annuelle était de 4,5% pour les logements neufs et de 7,6% pour les logements existants.

« Des taux d’intérêt plus bas que jamais »

Une comparaison avec les années précédentes montre qu’il s’agit d’une augmentation de prix très importante. Au dernier trimestre de 2020, les prix avaient déjà augmenté de 5,7%.

C’est beaucoup plus qu’au cours des premiers trimestres de l’année dernière, lorsque les prix avaient augmenté de 3 à 4%. Le taux d’inflation moyen des quatre derniers trimestres est de 5%.

« La hausse des prix sur le marché du logement est presque entièrement causée par la politique monétaire », a déclaré Koen De Leus, économiste en chef chez BNP Paribas Fortis au Standaard. « En raison de l’assouplissement fiscal et monétaire supplémentaire post-corona, les taux d’intérêt sont plus bas que jamais. Les acheteurs profitent de cet élan extrêmement positif et investissent dans l’immobilier. Cela pousse les prix à la hausse. »

Europe

Si l’on considère les chiffres européens les plus récents, l’inflation des prix du logement en Belgique se situe dans la moyenne. Aux Pays-Bas, la hausse était de 8,7% au quatrième trimestre 2020, contre 8,4% au troisième trimestre 2020.

La France a enregistré une inflation de 6,1% au quatrième trimestre de 2020, contre 5% au troisième trimestre de 2020.

En Allemagne, l’inflation a atteint 8,1% au quatrième trimestre 2020, contre 7,9% au trimestre précédent.

Pour l’ensemble de la zone euro, l’inflation est passée de 5,1% à 5,7%.

Pour aller plus loin:

Plus
My following

Analyse boursière: les ambitions de Greenyard offrent des possibilités de révisions à la hausse

07/12/2021 09:04

(ABM FN) Les nouveaux objectifs de Greenyard permettent d'ajuster à la hausse les évaluations pour l'entreprise de fruits et légumes. C'est ce qu'a rapporté mardi l'analyste Fernand de Boer de Degroof Petercam.

Greenyard a l'ambition d'augmenter son chiffre d'affaires d'environ 650 millions d'euros pour atteindre 5 milliards d'euros au cours de l'exercice 2024/2025. Cela implique un taux de croissance annuel composé de 5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20