Le marché immobilier belge en 7 chiffres étonnants

La fédération des Notaires (Fednot) a publié son rapport trimestriel sur le marché immobilier belge, basé sur les transactions conclues. En raison de la crise du coronavirus, les maisons avec jardin ou terrasse ont connu un regain de popularité.

1. En moyenne, une maison coûte 281.705 euros en Belgique

Selon les chiffres du premier trimestre 2021, le prix d’une maison en Belgique coûte 281.705 euros en moyenne. Cela représente une augmentation de 1,7% par rapport à la moyenne annuelle de 2020. Le prix des maisons en Belgique a donc tendance à augmenter plus rapidement que l’inflation, qui est actuellement proche des 0,9%. La baisse de prix que certains économistes avaient prédit l’an dernier est donc aujourd’hui totalement inimaginable. Toutefois, pour la tendance à venir, les estimations tournent plutôt autour d’une stabilisation. À la fin de l’année dernière, les prix avaient tout de même augmenté de 6%.

2. Une maison wallonne vaut, en moyenne, 100.000 euros de moins qu’une maison flamande

La moyenne belge cache de grands écarts régionaux, comme le confirment les chiffres des trois premiers mois de l’année. Le prix moyen d’une maison en Wallonie est de 208.333 euros contre 314.360 euros en Flandre. Encore plus fou: la différence entre Bruxelles et la Wallonie. Une maison bruxelloise coûte en moyenne deux fois plus cher qu’une maison.

3. Maison et appartement : 20% plus cher qu’en 2016

Au cours des cinq dernières années, le prix moyen d’une maison en Belgique a augmenté de 20,4%. Les appartements affichent une augmentation de prix comparable sur la même période: +19,7%. Si vous prenez en compte l’inflation, l’augmentation réelle des prix se situe entre 13% et 14%.

4. Un appartement coûte en moyenne 250.655 euros en Belgique

Le prix moyen d’un appartement dans notre pays est de 250.655 euros au premier trimestre 2021. Cela représente une augmentation de 2,7% par rapport à la moyenne annuelle de 2020. Les différences régionales sont beaucoup moins marquées pour les appartements que pour les maisons. En Wallonie, un appartement coûte en moyenne 186.827 euros contre 255.173 euros en Flandre et 279.832 euros pour Bruxelles.

5. Le marché immobilier bruxellois : 64% d’appartements

La répartition des différents types de logements est très différente à Bruxelles que dans les deux autres régions. En Wallonie, il y a 86% de maisons et 14% d’appartements. En Flandre, c’est sensiblement la même chose : 72% de maisons et 28% d’appartements. Mais à Bruxelles, c’est totalement différent, les appartements sont majoritaires. Ces logements composent 64% de l’immobilier bruxellois. Les maisons ne représentent que 36% des habitations.

6. 11% de transactions supplémentaires

L’activité immobilière en ce début de 2021 est 11% plus élevée que la moyenne de 2020. La Flandre connait la plus grande hausse avec 14,7% de plus. Selon Bart Van Opstal, porte-parole des notaires, la pandémie du coronavirus est la première cause de cette hausse. La crise a entrainé une ruée vers certains types de biens immobiliers l’an dernier et cette tendance se poursuit. ‘Les gens qui ont des maisons plus petites et qui ont soudainement dû travailler à domicile et s’occuper des enfants à la maison ont commencé à chercher des alternatives. Posséder sa propre maison a gagné en importance. Ceux qui ont les moyens financiers se concentrent sur des maisons un peu plus spacieuses, de préférence avec un jardin, une terrasse ou un balcon bien orientés. Ce type de bien immobilier est très recherché et se vend également plus rapidement que d’habitude.’

7. Intérêt fixe sur 20 ans: 1,31%

Selon le baromètre des intérêts Immotheker Finotheker, le taux d’intérêt hypothécaire fixe pour 20 ans pour un prêt standard est de 1,31%, contre 1,80% il y a deux ans. Van Opstal explique ce que ce taux change pour les transactions. ‘Les taux d’intérêt sont historiquement bas, de sorte que les gens peuvent acheter une maison plus tôt que prévu. Et il y a aussi plus de personnes à la recherche d’une propriété pour la louer. L’argent de leur compte d’épargne ne présente aucun avantage et coûte même de l’argent, de sorte que les gens choisissent d’investir dans l’immobilier.’

Pour en savoir plus:

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20