‘Les médicaments contre les allergies sabotent les bénéfices de l’exercice physique’

(Pixabay)

Nous savions déjà que le sport améliore la forme physique. Par contre, une récente étude vient d’arriver à la conclusion que les personnes qui prennent des antihistaminiques contre le rhume des foins avant de faire de l’exercice ont moins de chances d’en récolter les fruits.

Des scientifiques de l’université de Gand et de l’université de Copenhague ont découvert que les médicaments qui visent à lutter contre les allergies sabotent certains des bénéfices de l’exercice physique. Par exemple, les antihistaminiques réduiraient de 35% l’augmentation normale du flux sanguin vers les muscles pendant l’effort.

Le scientifique du sport et auteur principal de l’étude, Wim Derave (UGent), a une explication logique à cela. Les antihistaminiques agissent en bloquant l’histamine, un composé chimique de l’organisme. Or ce composé est ‘essentiel pour que le corps fonctionne mieux’, explique-t-il dans la revue Inverse. ‘Si vous le retirez, que vous le bloquez, alors cet effet ne se produit pas’.

Diminution de l’endurance

L’étude, qui a été publiée dans la revue Science Advance, a également révélé que les médicaments antiallergiques diminuaient l’endurance et limitaient les améliorations du système vasculaire et la capacité de l’organisme à métaboliser le glucose.

‘Ils (les sujets) transpiraient autant, faisaient autant d’exercice et il n’y avait donc aucune différence – ils ne pouvaient pas le voir par eux-mêmes’, a expliqué Wim Derave à Inverse. ‘Les effets bénéfiques n’ont pas eu lieu, même s’ils l’ont pensé et espéré.’

Le coauteur Thibaud Van der Stede (UGent) souligne toutefois que les personnes allergiques ne doivent pas simplement arrêter de prendre des antihistaminiques à la lumière de ces résultats. Dans son étude, l’équipe scientifique a utilisé des doses plus élevées que celles qui seraient normalement prises. Selon les chercheurs, ces résultats pourraient cependant contribuer à la mise au point d’un nouveau médicament permettant d’accroître les bienfaits de l’exercice physique.

Pour aller plus loin: