Les États-Unis et la Chine vont finalement reprendre les discussions dans un climat délétère

Les États-Unis et la Chine vont examiner cette semaine les résultats de la première phase de l’accord commercial, a annoncé le ministère chinois du Commerce. Les discussions devaient déjà avoir lieu ce weekend, mais Trump en avait décidé autrement.

L’annonce est quelque peu étonnante puisqu’elle intervient moins d’un jour après que Donald Trump ait déclaré qu’il ‘n’avait pas envie de parler à la Chine’. Mais aujourd’hui, les États-Unis semblent prêts à retourner à la table des négociations avec la Chine. Enfin, une table virtuelle puisque tout se fera par visioconférence.

Lors de la dernière évaluation, fin de l’année passée, tout semblait suivre le chemin annoncé par le premier deal commercial. La Chine devait importer pour 200 milliards de dollars (169 milliards de dollars) de produits agricoles américains. En retour, les États-Unis n’imposaient pas de nouveaux tarifs douaniers.

Mais depuis, l’accord ne semble pas être aussi bien respecté. La Chine a du retard dans ses commandes, en grande partie à cause de la crise du coronavirus qui a affaibli les demandes. De leur côté, les États-Unis ont imposé des taxes douanières sur 300 milliards de dollars de produits chinois. En réponse, la Chine a gelé totalement ses importations.

Coronavirus

La guerre commerciale entre les deux superpuissances est donc de retour. La trêve fut de courte durée. Trump est en colère contre le pays qui a ‘relâché le virus sur le monde entier’. Le premier cas de covid-19 a en effet été détecté dans la ville chinoise de Wuhan. En outre, ses attaques répétées contre de grandes entreprises du pays, comme TikTok, Huawei ou dernièrement Alibaba, ont forcé la Chine à adopter une position défensive.

Les pourparlers organisés cette semaine auront pour but de déterminer dans quelle mesure l’accord a été respecté. Il sera aussi question des négociations pour la seconde phase du deal. Toutefois, il y a peu de chance que Trump accepte de les organiser. Il a déclaré mardi qu’il n’avait aucune envie de discuter avec la Chine ‘après tout ce qu’elle avait fait à notre pays et au monde’.

Plus
My following

Un agenda peu chargé pour la semaine boursière à venir

05/12/2021 15:18

(ABM FN) La semaine prochaine, l'agenda des investisseurs sera peu rempli, bien que cela ne signifie pas nécessairement que les investisseurs auront une semaine tranquille, avec toute l'incertitude entourant le coronavirus et la future politique monétaire des banques centrales.  

La nouvelle variante omicron du virus est en augmentation, tandis que de nombreux pays sont à nouveau confrontés à des courbes d'infection et d'hospitalisations élevées dans cette pandémie.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20