Trump annule les réunions avec la Chine à propos de l’accord commercial parce qu’il ‘n’en avait pas envie’

Isopix

Il n’y aura plus de pourparlers entre la Chine et les États-Unis à propos de la deuxième phase de l’accord commercial jusqu’à nouvel ordre. Le président américain l’a annoncé mardi soir.

‘Je n’ai pas envie de leur parler pour le moment’, a-t-il déclaré mardi. ‘Après tout ce qu’elle a fait à notre pays et au monde entier, je ne veux vraiment pas parler à la Chine. Alors oui, j’ai annulé les appels.’

Trump fait sûrement référence à la pandémie de coronavirus qui a débuté dans la ville chinoise de Wuhan. L’évaluation de la première phase de l’accord commercial a déjà été reportée le weekend dernier.

Mini deal

Les relations entre les États-Unis et la Chine ont toujours été un peu troubles depuis l’arrivée de Trump à la Maison Blanche. Et les problèmes se posent surtout au niveau du commerce international.

L’année dernière, les deux États ont toutefois réussi à conclure un mini accord commercial. Au cours de cette première phase, la Chine devait entre autres acheter pour 50 milliards de dollars de produits agricoles américains. Trump a salué la semaine dernière les efforts réalisés par Pékin, affirmant que l’accord était en bonne voie.

Nouveaux tarifs

Toutefois, il semble que, depuis la signature de l’accord, les États-Unis ont imposé de nouveaux tarifs douaniers sur 300 milliards de marchandises chinoises. La Chine avait alors décidé d’arrêter d’acheter les produits agricoles américains. La réunion de la semaine dernière avait pour but de vérifier si les deux parties respectaient encore bien les règles.

Outre les décisions commerciales, les États-Unis ont affiché leur colère contre la décision de Pékin de prendre le contrôle de Hong Kong, qui était auparavant une région autonome.