Les espaces aériens se ferment les uns après les autres aux appareils russes

Depuis le début du conflit en Ukraine, vingt-trois pays européens ont fermé leur espace aérien aux avions russes. En retour, Moscou a adopté des mesures similaires contre huit pays, pour le moment.

C’était une mesure qui avait été très tôt formulée comme une sanction crédible à infliger à la Russie pour son invasion de l’Ukraine : les pays d’Europe interdisent, les uns après les autres, le survol de leur territoire aux avions russes chargés de voyageurs ou de marchandises, ainsi qu’aux compagnies aériennes russes.

Au 27 février (15 heures), on dénombre 21 européens ayant fermé leurs espaces aériens en réponse à l’agression militaire russe en Ukraine, et 8 pays interdits en retour de survoler la Russie par Moscou, liste le quotidien français Le Monde.

Des fermetures par peur des tirs accidentels

La Moldavie était la première à prendre de telles mesures, fermant d’ailleurs son espace aérien à tous les avions dans la crainte d’un tir accidentel venu d’Ukraine voisine ou de la Mer Noire, et ce jusqu’au 4 mars prochain. La Biélorussie elle interdit tout survol de ses régions frontalières avec l’Ukraine pour les mêmes raisons. Pour ces deux pays, on ne peut toutefois pas véritablement parler de sanction à l’encontre de la Russie.

La liste des pays ayant pris une telle mesure et la date de fermeture :

  • 25 février : Pologne, République tchèque, Bulgarie et Royaume-Uni
  • 26 février : Roumanie, Estonie, Lettonie et Lituanie
  • 27 février : Finlande, Danemark, Belgique, Allemagne, Italie, Luxembourg, Suède, Islande, France, Irlande, Pays-Bas, Autriche, Macédoine du Nord, Espagne et Canada

La Russie se trouve donc particulièrement isolée, ses avions civils ne pouvant pour ainsi dire plus survoler l’Europe. Une situation qui inquiète d’ailleurs beaucoup la diaspora russe, ainsi que les gens en Russie ayant de la famille ou des proches à l’étranger, ou encore les Européens ayant des proches dans le pays.

En représaille, le Kremlin a fermé son espace aérien aux avions de 8 pays : Royaume-Uni, Bulgarie, Pologne, République tchèque, Lettonie, Lituanie, Estonie, Slovénie.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20