L’entreprise spatiale de Jeff Bezos ouvre une nouvelle usine de fusées pour viser les étoiles

Jeff Bezos s’exprime devant une maquette de l’alunisseur Blue Moon de Blue Origin, le 9 mai. (AP Photo/Patrick Semansky)

Blue Origin vient d’inaugurer ce 17 février une usine pour produire des moteurs de fusées à Huntsville dans l’Alabama, où sont traditionnellement construites les fusées américaines depuis 1960.

Jeff Bezos voudrait-il imiter le triomphe de son collègue Elon Musk avec son entreprise SpaceX? S’il en est encore très loin avec Blue Origin, son entreprise spatiale y travaille pas à pas. Ce n’est sans doute pas pour rien qu’il a choisi la ville symbolique de Hunstville pour y construire sa nouvelle usine d’un peu plus de trois hectares.

Selon SpaceNews, Blue Origin y produira à la fois des moteurs pour ses propres fusées mais aussi pour la Vulcan de United Launch Alliance. L’entreprise veut ainsi viser jusqu’à 42 moteurs par an, et compte sur ses 300 travailleurs pour y parvenir.

‘Vous pouvez voir que nous pouvons faire certaines choses très rapidement’, déclarait Bob Smith, directeur général de Blue Origin, lors de la cérémonie d’ouverture. ‘Douze mois pour construire ce genre d’installation est une réussite incroyable pour notre équipe.’

Des projets en série

Doucement cependant, car la nouvelle usine ne sera pas tout de suite opérationnelle. Elle doit d’abord y transférer des employés de son site de production qui se situe à… Kent, dans l’état de Washington, soit à l’autre bout du pays. S’ils doivent débarquer cette semaine, Blue Origin doit aussi y transférer des outils et des équipements, qui devront attendre les prochaines semaines.

Cette bonne nouvelle pour l’entreprise spatiale ne serait pourtant pas la meilleure de l’année. À en croire le directeur général de Blue Origin, la construction du complexe de lancement 36 sur la base aérienne de Cap Canaveral en Floride devrait être ‘en grande partie terminée’ cette année, rapporte Business Insider. Les lancements avec la fusée New Glenn devraient donc voir le jour dès la fin de 2021.

Blue Origin n’a toutefois pas attendu pour prendre les devants et a déjà signés des contrats de grande ampleur, notamment avec l’entreprise de satellites française Eutelsat et l’opérateur de satellites de télécommunication canadien Telesat.

Rappelons aussi que Jeff Bezos a d’autres projets en cours, dont son vaisseau New Shepard, qui doit encore réaliser quelques vols sans équipage avant de lancer son premier vol habité, et l’atterrisseur lunaire Blue Moon pour aider la NASA à retourner sur la Lune. Des programmes à en avoir les étoiles plein les yeux…

Lire aussi: