L’électrification du parc automobile va mettre le marché des batteries à rudes épreuves: la concurrence sera féroce entre les gigafactories

Le secteur des voitures électriques fait face à des difficultés en raison de la pénurie de pièces et de matières premières. Une situation qui pourrait se poursuivre à mesure que le parc automobile s’électrifie, les fabricants ne pouvant suivre la cadence.

Le nouveau PDG et président de Volvo Cars, Jim Rowan, a fait part de ses inquiétudes concernant l’approvisionnement en batteries dans les années à venir, à mesure de l’électrification des voitures. Des inquiétudes qui interviennent alors que l’entreprise a récemment dévoilé un accord avec le fabricant de batteries Northvolt pour la construction d’une usine de batteries en Suède.

S’assurer un approvisionnement constant et sûr

« Nous avons fait un investissement raisonnablement substantiel avec Northvolt, de sorte que nous contrôlons notre propre approvisionnement en batteries à mesure que nous progressons », a-t-il déclaré à CNBC. Un projet qui s’inscrit dans l’intention de Volvo Cars de devenir une « entreprise de voitures entièrement électriques » d’ici 2030. Mais pour y arriver, il lui faudra disposer d’un approvisionnement constant et sûr en batteries, d’où la construction d’une usine dédiée.

Selon Jim Rowan, »l’approvisionnement en batteries sera l’une des choses qui se raréfieront dans les années à venir ».

La pénurie de semi-conducteurs due à plusieurs facteurs – les effets de la pandémie, la guerre en Ukraine, les confinements en Chine qui ralentisse la chaine d’approvisionnement – montre déjà les limites de la production de batteries actuelle. Volvo a confirmé que sa production de voitures électriques avait été en baisse au cours du premier trimestre et cela devrait rester ainsi au cours des prochaines semaines.

Une gigafactory

Outre le fait de s’assurer d’un approvisionnement constant et sûr en batteries, la construction d’une usine dédiée – dont les travaux devraient démarrer l’année prochaine – permettra à Volvo Cars de développer sa propre chimie de batteries, ainsi que ses propres installations de production, a indiqué le PDG et président de l’entreprise, et donc de disposer du « contrôle total de ce moteur de propulsion électrique pour l’avenir ».

L’usine disposerait des capacités nécessaires pour produire annuellement suffisamment de batteries pour alimenter 500.000 voitures électriques.

L’approvisionnement en batteries, un rouage crucial pour le secteur automobile à l’avenir

À mesure que le grand public adoptera les voitures électriques, davantage de constructeurs se lanceront sur le créneau, augmentant ainsi la demande en batteries, de sorte que l’approvisionnement de ce composant essentiel deviendra un rouage de plus en plus important et concurrentiel pour le secteur automobile.

Un constant qu’avait déjà fait le PDG de Volkswagen, Herbert Diess, l’année dernière auprès de CNBC : « Les batteries pourraient être, disons, une contrainte continue pour la croissance des véhicules électriques au cours des cinq à 10 prochaines années ». « Parce que les délais sont énormes. Nous avons besoin de tant d’énergie et de production de cellules… [Il y a] une énorme chaine d’approvisionnement qui doit être mise en place dans les prochaines années, et cela entraînera, cela pourrait entraîner des contraintes », a-t-il poursuivi.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20