Etats-Unis: le plan d’investissement à 1.000 milliards de dollars validé à la Chambre

La nuit passée, la Chambre des Représentants des Etats-Unis a validé le le paquet d’investissements dans l’infrastructure américaine. En août, le Sénat avait déjà validé les plans. La nouvelle tombe bien pour Joe Biden, car le vote d’un autre plan d’investissement gigantesque avait été reporté plus tôt dans la journée.

Le paquet se chiffre à un billion de dollars (12 zéros, ou mille milliards). Les sommes seront investies dans les routes, le rail, des ponts, et une meilleure connexion internet et téléphone. Biden estime que les investissements apporteront de nouveaux emplois, et garantira une meilleure position des Etats-Unis devant la concurrence. Les démocrates ont poussé le vote, qui s’est terminé avec 228 voix pour et 206 contre. 13 Républicains ont également voté pour le paquet.

Un filet de sécurité sociale

Mais les démocrates ne peuvent pas crier victoire trop tôt. Les investissements dans le réseaux de sécurité sociale, ainsi que le plan climat, sont encore dans une perspective incertaine. Les investissements sociaux souhaités par Biden sont d’un montant de 1,75 billions de dollars. Ce seraient les plus grands investissements dans la sécurité sociale, depuis les années 60. Mais voilà justement la raison de leur position délicate et incertaine: les Républicains sont contre, et dans le camp des Démocrates, les réticences se font également entendre.

Les dirigeants du parti Démocrate espéraient également faire passer le plan hier à la Chambre des Représentants, mais le vote a finalement été reporté. Il a été demandé d’établir un recalcul neutre du plan, ce qui pourrait prendre des semaines. Après des heures de discussions, un consensus a alors été trouvé: le plan d’investissements dans le social sera voté le 20 novembre, si et seulement si le Congressional Budget Office, impartial, estimait les dépenses raisonnables.

Midterms

Les Démocrates espèrent un traitement rapide des dossiers d’investissement. Tout est lié aux récentes élections de gouverneurs dans certains Etats, où le parti Démocrate a essuyé de fameux revers. Les élections de midterms auront lieu bientôt, et les électeurs pourront voter à propos de la Chambre des Représentants, et 34 des 100 places de sénateurs sont mises au vote.

Tout semble indiquer que les Démocrates vont perdre des places, voire même la majorité, dans les deux Chambres. Après, il sera plus compliqué pour Biden de faire passer des lois. Il doit alors trouver des votes auprès des Républicains, ce qui souvent été une tâche difficile pour les présidents précédents.

Plus
My following

Analyse boursière: Berenberg augmente l’objectif de cours pour Greenyard

08/12/2021 06:38

(ABM FN) Berenberg a augmenté l’objectif de cours pour Greenyard de 10,50 à 11,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C’est ce qui ressort d’un rapport de l’analyste Fraser Donlon. 

Le groupe de Sint-Katelijne-Waver a revu ses perspectives à la hausse, visant un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros d’ici l’année fiscale 2024/2025 avec un EBITDA  ajusté entre 200 et 210 millions d’euros. 

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20