Le milliardaire Mark Cuban vient de s’offrir une ville: « Je ne sais pas ce que je vais en faire »

Le célèbre milliardaire Mark Cuban ne sait visiblement plus quoi faire de son argent. Sa dernière folie en date ? L’achat d’une (toute petite) ville, au Texas.

Devenu milliardaire dans les années 1990 grâce à la vente de ses sociétés MicroSolutions et Broadcast.com, Mark Cuban a ensuite fait fructifier sa fortune via différents investissements, dont récemment les cryptomonnaies qu’il adore. Il est aussi très connu pour être le propriétaire de la franchise de NBA des Dallas Mavericks et pour ses participations dans les émissions TV Dance with the stars et Shark Tank. Selon l’indice Bloomberg des milliardaires, il est actuellement à la tête d’une fortune de 5,88 milliards de dollars.

Cette semaine, il apparaît que Mark Cuban s’est offert une ville: Mustang, dans le comté de Navarro, au Texas. Elle est très petite (0,3 km²) et ne compte que 23 habitants, mais c’est bien une ville, située à environ une heure de route au sud de Dallas.

Aucun intérêt, en tout cas en apparence

Fortune nous indique que Mustang a été fondée en 1973. A l’époque, le comté de Navarro interdisait la vente de boissons alcoolisées et la petite bourgade faisait de la résistance, ce qui faisait d’elle un « oasis de l’alcool ». Dans les années 1990, le comté a modifié ses lois et Mustang a perdu son statut de seul endroit du comté où l’on pouvait se procurer une bière.

Depuis, Mustang a perdu tout intérêt. Le Dallas Morning News rapporte qu’il n’y a plus que deux commerces dans la ville: un parc à maisons mobiles et un club de striptease, qui serait en mauvais état. Et nul ne sait si ces établissements sont toujours en activité. On y retrouverait aussi un étang avec un crocodile, selon Mike Turner, le désormais ex-propriétaire de Mustang.

Mike Turner, courtier immobilier de Dallas, tentait de revendre « sa » ville depuis 2017. Il en demandait 4 millions de dollars, avant de réduire le prix de moitié. Sans succès. « J’ai eu beaucoup d’intérêt pour cette propriété, mais son prix était trop élevé – même lorsque nous l’avons ramené à 2 millions de dollars », a-t-il confié.

On ne sait finalement pas combien Mark Cuban aura dépensé pour s’offrir Mustang. On ne sait pas non plus à quoi ça lui servira. Et lui non plus. « Je ne sais pas ce que je vais en faire », a-t-il déclaré, toujours selon le média local.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20