Mark Cuban, désabusé, demande une régulation des cryptomonnaies pour ne plus perdre d’argent

Après qu’une attaque bancaire sur un protocole stablecoin lui a coûté cher, l’investisseur milliardaire et crypto-enthousiaste Mark Cuban appelle à une réglementation des stablecoins. Il souhaite que soit défini « ce qu’est un stablecoin et quelle garantie est acceptable ».

Pourquoi est-ce important ?

Mark Cuban est considéré comme un des principaux crypto bulls. Quand il appelle à la régulation, cela résonne dans le monde entier. Les stablecoins sont des actifs numériques conçus pour suivre la valeur de monnaies fiduciaires comme l'euro ou le dollar. Ainsi, les utilisateurs peuvent s'envoyer de l'argent à peu de frais, rapidement et depuis n'importe où dans le monde, sans risque de variations de prix importantes (c'est-à-dire sans avoir à tenir compte de la fameuse volatilité des autres monnaies numériques comme le bitcoin et l'ethereum). Bien qu'ils aient des fonctions différentes, une réglementation d'envergure des stablecoins pourrait également placer les autres monnaies numériques sous les feux de la rampe.

Mark Cuban a perdu de l’argent à cause de ce qu’il a appelé un « rug pull ». Le propriétaire de l’équipe des Dallas Mavericks de la NBA a investi dans un jeton qui s’est effondré mercredi, passant d’environ 64 dollars à presque zéro.

Iron Finance a qualifié l’effondrement de son jeton (TITAN) de « première panique bancaire de la crypto à grande échelle au monde ». Sa valeur, au moment de la rédaction de cet article, est de 0,000000029585$.

Mauvaise analyse

Cuban a fait savoir à Bloomberg qu’il s’en voulait. Il aurait été paresseux et n’aurait pas fait suffisamment de recherches sur le stablecoin dans lequel il investissait :

« Il devrait y avoir une réglementation pour définir ce qu’est un stablecoin et quelles garanties sont acceptables. Devrions-nous (…) définir des options de garantie acceptables, comme les bons du Trésor américain ? »

Le PDG de Kraken, Jesse Powell, s’en est pris à Cuban sur Twitter. Il a souligné que le problème ne réside pas dans l’absence de réglementation des stablecoins.

« Ne pas faire de recherches et sauter sur un mauvais investissement parce que votre temps valait plus que votre argent, c’est votre problème. »

Iron Finance

Dans un billet de blog intitulé « Iron Finance Post-Mortem June 17, 2021 », l’écosystème indique qu’il prévoit d’engager un tiers pour effectuer une analyse approfondie du protocole afin de pouvoir « comprendre toutes les circonstances » qui ont conduit à l’accident.

IRON est un stablecoin partiellement garanti destiné à être arrimé à 1 dollar. Le stablecoin est soutenu par une combinaison de son jeton natif TITAN et du stablecoin USDC, écrit Cointelegraph.

Règlementation

En décembre de l’année dernière, un projet de loi a été présenté aux États-Unis, intitulé « Stable Act », qui obligerait les émetteurs de stablecoins à obtenir une carte bancaire et à se conformer aux réglementations bancaires traditionnelles.

À la suite du krach des crypto-monnaies du mois dernier, le patron de la Fed, Jerome Powell, a souligné le 20 mai qu' »à mesure que l’utilisation des stablecoins augmente, notre attention sur le bon cadre de réglementation et de supervision doit également s’accroître. »

Sur le même sujet:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20